JSK

Boukhenchouche vide son sac : « «yaâtaikoum saha, vous avez fait un grand match» m’a fait sortir de mes gonds»

S’exprimant que très rarement dans la presse, le milieu Salim Boukhenchouche n’a pas nié son accrochage avec son équipier Nassim Yettou à la fin de la rencontre face au MCO. Il affirme que ce dernier voulait le calmer, mais il n’a pu maîtriser ses nerfs en entendant certains de ses équipiers dire qu’ils ont fait un grand match face à un adversaire qui n’était que l’ombre de lui-même sur le terrain. Il s’est expliqué aussi sur ses absences et sur son irrégularité en déclarant que l’état du terrain est la cause de ses blessures.

Matmour : «Jouer en Algérie ? Je ne pense pas…»

Comme nous l’avions annoncé dans notre édition de vendredi, Karim Matmour était bel et bien présent au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour assister à la rencontre JSK-MCO. Une présence qui a tout de suite laissé entendre que l’ancien joueur de l’EN pouvait rejoindre les Canaris cet hiver. Joint par nos soins hier soir, Karim Matmour nous parle de ce qui a été dit entre lui et les dirigeants kabyles. Il nous donne aussi des indications de quoi sera fait son futur immédiat.

JSK – MCO : 2 mois sans victoire, c’est trop !

Dernière journée de la phase aller en Ligue 1 Mobilis avec la JSK qui accueille le MCO avec comme seul mot d’ordre la victoire pour terminer sur une bonne note. Le staff technique kabyle a d’ores et déjà une idée sur son onze.

JSK : Guemroud veut changer d’air

L’arrière droit de la formation du Djurdjura qui a été invité ces derniers temps par les membres du directoire pour négocier une prolongation de contrat a répondu négativement, lui qui veut changer d’air dès cet hiver.

JSK : Aït-Djoudi contacte officiellement Hammar

 

Depuis quelques semaines maintenant, les dirigeants scrutent large pour essayer de renforcer leur équipe pour la seconde moitié de saison. Le coach kabyle a, d’après nos informations, pris attache avec Ziri Hammar.

USMA 0 – JSK 0 : La JSK rate 2 points

Dans un classico ennuyeux comptant pour la 14e journée de la Ligue 1 Mobilis, les Rouge et Noir de Soustara ont été freinés dans leur élan par une JS Kabylie qui  a fait preuve d’une parfaite maîtrise tactique.

JSK : Aït-Djoudi punit Abdat

Ayant fait part de son souhait de quitter la JSK au prochain mercato hivernal, le défenseur Sofiane Abdat n’a pas été retenu dans la liste des 18 pour le match de demain face à l’USMA.

Ferhani : «Les dirigeants veulent que je rempile, mais…»

L’arrière gauche, Houari Ferhani, revient, dans cet entretien, sur ses négociations avec ses responsables sur la prolongation de son contrat.
Il s’explique également sur sa mésentente avec Benaldjia lors de la rencontre face au CSC, avant d’affirmer que tout le groupe est déterminé à se ressaisir lors de la prochaine journée face à l’USMA.

JSK : Qui veut nuire à la nouvelle direction ?

Depuis quelques jours, il ne se passe pas un jour sans que certaines parties colportent des informations dans le but de nuire à l’actuel directoire composé de Lakhdar Madjène, Saïd Zouaoui et Azzeddine Aït-Djoudi.

Ekedi : «Je touche 9000 € et non pas 20 000 €»

L’entraîneur en chef de la JSK, Azzeddine Aït-Djoudi, n’a pas hésité à tacler en conférence de presse, vendredi soir, l’attaquant camerounais de l’équipe. Aït-Djoudi a même parlé d’un salaire de vingt mille euros. De son côté, le joueur, qu’on a joint hier après-midi au téléphone, reste très confiant, il déclare sans aucun problème son salaire à travers nos colonnes comme il aborde d’autres sujets, relatifs bien sûr à son avenir avec la formation du Djurdjura.

JSK 1 – CSC 2 : Aït-Djoudi ne gagne toujours pas

 

En recevant le leader du championnat, les Canaris avaient à cœur de l’emporter et de se relancer directement. Toutefois, malgré une grosse affluence, les Kabyles se sont inclinés pour la toute première fois de la saison à domicile. AAD ne parvient toujours pas à gagner.

USMBA – MCA : Le Doyen à Sidi Bel-Abbès pour un sursaut d’orgueil

Après la grosse déception dans le derby algérois, les Vert et Rouge s’apprêtent à négocier une rencontre difficile contre l’USMBA chez elle où il faudra arracher un bon résultat pour redresser la barre et tenter de se racheter auprès des Chnaoua. C’est sous le signe du rachat, donc, que le Doyen abordera la rencontre d’aujourd’hui à Sidi Bel-Abbès.

JSK – CSC : Gagner pour éviter de plonger au classement

Reprise de la Ligue 1 Mobilis avec la JSK qui reçoit le leader, le CSC, avec la ferme intention de prendre les trois points et en finir avec les mauvais résultats à la maison. Ce ne sera pas facile face à une équipe en pleine confiance.

Hannachi sort de son silence «Je n’avais pas laissé un club endetté» (vidéo)

Muré dans le silence depuis sa destitution le 7 août dernier, l’ancien président Mohand-Chérif Hannachi sort de sa réserve pour s’expliquer sur toutes les accusations portées contre lui depuis son départ de la JSK. Il a rappelé qu’à son départ, la JSK n’était pas endettée comme l’ont affirmé les responsables qui se sont succédé à la tête du club. Il est allé plus loin en nous annonçant hier qu’il avait laissé pas moins de 4 milliards de centimes dans les caisses du club.

«C’est faux, je n’ai pas laissé les dettes. Il y avait 4 milliards dans le compte du club et les caisses allaient être renflouées par 5 milliards de centimes par l’argent de notre principal sponsor, à savoir Ooredoo. Tout ce qui a été dit sur les dettes du club à mon départ n’est pure fantaisie», nous a confié l’ex-président de la JSK. Ses successeurs ne cessent de dire que les dettes du club sont énormes, mais Hannachi rétorque qu’à son départ il avait laissé de l’argent dans les caisses du club.

«Si mon recrutement était une calamité, les dirigeants ne chercheront pas à prolonger les joueurs»
Tout en se défendant d’avoir laissé un club endetté jusqu’au cou, Hannachi a répondu à ceux qui disaient qu’il avait recruté des joueurs qui n’avaient pas le niveau pour porter le maillot des Jaune et Vert. «Si mon recrutement était une calamité, les dirigeants actuels ne feront pas dès maintenant des propositions de prolongation de contrat à certains joueurs avant même la fin de la première manche du championnat. J’avais fait un recrutement de qualité et j’avais laissé de l’argent dans les caisses du club», s’est défendu Hannachi qui n’a pas apprécié tout ce qui a été dit sur lui depuis son départ de la JSK.

«Les recrues ont d’énormes qualités»
Estimant qu’il avait fait un recrutement de qualité, Hannachi avoue que si la direction actuelle décide de mettre sur le marché les joueurs actuels, les autres clubs feront tout pour les recruter. «Des joueurs comme Yettou, Redouani, Ferhani, Raïah, Guemroud et Chetti ont d’énormes qualités. S’ils sont mis sur le marché des transferts, la plupart des clubs de l’élite feront le maximum pour les engager. Cela dit, il y a de bons joueurs à la JSK», a-t-il conclu.

  1. H.