CSC

CSC : Guemroud s'engage pour 2 ans

Le latéral droit, Guemroud Mohamed Abdelaâli, a officialisé son engagement avec le CS Constantine, ce matin en signant un contrat d'une durée de deux ans. A noter que le joueur avait tout conclu avec le manager général du club, Nacereddine Madjoudj. Il ne lui manquait plus que de récupérer sa lettre de libération. Une formalité dont il s'est acquittée hier matin. Cela après avoir déposé son dossier au niveau de la Commission de règlement des litiges de la Fédération algérienne de football. N'étant pas été payé pendant plusieurs mois par son ancien club, en l'occurrence l'AS Ain M'lila, il a eu gain de cause et a obtenu ses papiers.
Le joueur de 26 ans a déjà porté les couleurs de la JS Kabylie, de la JSM Skikda et la saison passée, celles de l'ASAM.

K. A. S.

Amrani : «Les Sanafir auront une équipe dont ils seront fiers»

L'entraîneur du CS Constantine, Abdelkader Amrani, a fait l'éloge des joueurs qui étaient tous présents à la reprise des entraînements effectuée hier dans la forêt de Baâraouia. Il se dit optimiste pour réussir une bonne saison, tout en regrettant l'absence des supporters, comme il l’a déclaré au site El Mouhtarif.

«Je remercie beaucoup les joueurs qui étaient à l'heure pour commencer les entraînements. Reprendre avec 28 joueurs est un indicateur très positif. Certains disent que nos recrues sont jeunes, mais je dis le contraire. Parce que tous les joueurs recrutés ont joué dans équipe de l’élite. Par exemple, Dib, Derradji, Lakja, Yaiche. Quant à Maâmri, il a passé une bonne saison à Boufarik. Avec lui, je suis très optimiste. En travaillant dur, ils peuvent améliorer encore plus leur niveau et s’imposer. Ils ont toutes les capacités pour être des piliers de l’équipe. Et si je n'étais pas satisfait des recrues, je serais resté chez moi».

«J’ai été très surpris d’apprendre qu’Abid est blessé»
A propos de l’absence de l’attaquant, Abid, des entraînements, le coach s’est dit surpris : «J’ai été très surpris d’apprendre qu’Abid est blessé. Je ne connais pas la gravité de sa blessure, mais j’espère qu’il reviendra rapidement à l’entraînement».

«Le stade Hamlaoui est catastrophique et nous recevrons à Benabdelmalek»
Concernant le stade Hamlaoui, il nous dira : «Il est devenu impraticable. Je ne veux pas trop parler de ce sujet. On s’entrainera et on recevra au stade Benabdelmalek. Nous espérons la fin de cette épidémie, afin de revoir les supporters dans nos stades».

«J'ai choisi un staff médical 100% de Constantine»
Amrani a félicité le nouveau staff médical et a déclaré à son sujet : «J'ai délibérément choisi un staff médical de Constantine afin qu'il soigne les joueurs ici à Constantine. Nous n'aurons pas besoin de nous déplacer à Alger ou dans une autre ville pour se faire soigner. Le joueur sera sous leurs yeux tout au long de son traitement».

«Tout est possible avec le travail»
L’entraineur Amrani a poursuivi: «Je suis une personne honnête. Les titres ne viennent pas avec des mots, et l'équipe grandit avec le travail. Le titre que nous avons remporté il y a deux saisons peut ne pas nous sourire si nous ne continuons pas le travail. Le CSC travaille pour devenir un club professionnel dans le sens le plus large du terme. Pour que les Sanafir aient une grande équipe, ils doivent accomplir leur mission de la meilleure façon qui soit. Actuellement, le CSC bénéficie de stabilité, et si nous continuons à travailler avec le même sérieux, après quelques années, les Sanafir auront une équipe dont ils seront fiers. L'équipe sera bâtie sur des bases solides, surtout compte tenu de l'âge des joueurs recrutés», dira l’entraineur Amrani au journal El Mouhtarif.

 

Voilà les points importants de l’AG de la SSPA/CSC

L'assemblée générale du CS Constantine s'est tenue hier en présence de tous les actionnaires (le quorum a été atteint) et dans de bonnes conditions. Les membres de l’AG, en présence des membres du conseil d’administration et du P/CA de la SSPA/CSC, Laâla Yazid, ont tous approuvés les points mis dans l’ordre du jour.
A commencer par le rapport financier de l'année 2019 de la société sportive du Constantine Sports Club qui a été approuvé. En effet, les dépenses de cette année étaient nettement inférieures à celles des années précédentes 2017 et 2018. Aussi, le président du conseil d’administration a opté pour la rationalisation des dépenses en donnant à chaque joueur son dû en plus de l’orientation des dépenses. A ce titre, l'entraîneur a sélectionné des jeunes joueurs entre 20, 23 et 26 ans, dont les salaires sont bien inférieurs aux salaires antérieurs.
M. Laâla Yazid, a annoncé que l'entreprise est sur le point de lancer un appel d'offres pour la construction d'un centre de formation, ce qui nécessite de lui allouer un budget important. Et afin de ne pas perdre de temps et d'attendre la construction du nouveau centre de formation, la direction du club compte solliciter les autorités pour mettre à la disposition du CSC le centre de formation situé à côté du siège, dans lequel le processus de formation commencera. Concernant le nouveau centre de formation, il ne sera pas affilié à l'entreprise (il sera autonome) et travaillera à former des jeunes qui sont le réservoir du futur pour l'équipe, et fera aussi en sorte d’aider les jeunes à réussir dans leurs études.

Kh. S.

CSC : Un Soudanais et un Nigérien signent des pré-contrats

La direction du CS Constantine a publié sur sa page Facebook qu'elle a réussi à convaincre deux joueurs étrangers de rejoindre ses rangs en prévision de la saison prochaine. Il s'agig d'un attaquant soudanais ayant pour nom Sharaf Eldin Shiboub Ali Abdelrahman. Il s'agit d'un international soudanais qui évoluait dans la formation tanzanienne de Simba SC. L'autre joueur est de nationalité nigérienne. Il répond au nom de Abdoul Aziz Ibrahim. Ces deux joueurs qui se sont engagés avec le Chabab de Constantine en signant des pré-contrats en attendant de finaliser avec eux de manière définitive une fois les frontières rouvertes et que les deux éléments en question auront passé leur visite médicale.

Kh. S.

CSC : dimanche de la dernière chance pour Benayada et Belkacemi

Afin de préserver la stabilité du groupe, la direction de l’ENTP insiste toujours pour ne pas augmenter les salaires des anciens joueurs. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux ont renouvelé leur contrat sans revoir à la hausse leur rémunération, tels que Salhi, Zalani et Haddad. Les dirigeants de l’ENTP ont demandé au directeur général, Nacerdinne Medjoudj de convoquer Benayada et Belkacemi, qui refusent de rempiler sans renégocier les termes de leur contrat, et cela dimanche prochain, afin de leur expliquer la nouvelle politique du club et les encourager à renouveler leur bail avec le CSC.

 

Aouedj rejoint le championnat émirati

Sid Ahmed Aouedj, qui a pas mal bourlingué en L1 en défendant les couleurs de six clubs (MCO, CSC, MCA, JSK, l’ESS, JSS), va pour la première fois embrasser une carrière loin de nos frontières. Ce vendredi, l’attaquant formé par le MCO a officialisé son transfert au club émirati Dibba Al Hisn, qui vient d’accéder en première division pour les deux prochaines années. A signaler que Sid Ahmed Aouedj était libre après avoir quitté le CSC.

M. S.

CSC : Medjoujd écarte définitivement la piste Al-Hariche

Le contrat de l'attaquant, Al Hariche, ne sera pas renouvelé. Le joueur s'est entretenu hier matin avec le directeur général du CSC, Nasredinne Medjoudj, sur la possibilité de son maintien dans le club pour deux saisons supplémentaires. Al Hariche a confirmé au premier responsable du club de Cirta qu’il n’a pas réussi à obtenir sa libération de son ancien club, Al-Ahli de Tripoli. Cette nouvelle donne a tout changé. Medjoudj a été clair avec le joueur qui a évolué sous forme de prêt au CSC : le club ne négociera pas sa lettre de libération. De ce fait, la venue du libyen est quasi impossible lors de ce mercato.

Kh. S.

CSC : Accord trouvé avec Lekdja

Le CSC est en train d’accélérer en ce mercato estival pour assurer un bon recrutement suivant les besoins du coach Abdelkader Amrani. En effet, après que le club eut assuré 5 recrues jusque-là, à savoir Maâmri, Mokadem, Dib, Amrane et Beghdaoui, le directeur sportif, Nacer Medjoudj, a arraché l’accord du milieu de terrain du NC Magra, Lekdja, qui est attendu aujourd’hui pour signer un contrat de 2 saisons. Un autre joueur pourrait signer cette semaine, il s’agit du défenseur central de l’USMBA, Anès Saâd. Ce dernier attend la décision de la CNRL pour rejoindre le vieux club de Cirta.

CSC : Amrani veut un stage en Algérie et deux en Tunisie

L'entraîneur du CS Constantine, Abdelkader Amrani, a établi le programme de préparation en prévision de la saison prochaine. Il a eu une longue discussion avec le directeur général, Nacerdinne Medjoudj, à propos de ce dossier.
Amrani préfère que son équipe bénéficie de trois stages. Un en Algérie et deux en Tunisie. Le premier responsable de la barre technique espère avoir huit semaines d’entrainement avant le début de la compétition.
Le premier stage se passera en Algérie, plus précisément à Constantine. L’occasion pour lui de rassembler et sonder tout l’effectif qu’il a sous la main. Après cela, il prévoit deux stages : le premier à Hammam Bourguiba et le deuxième à Aïn Draham en Tunisie où tous les moyens, notamment de récupération sont disponibles afin de réussir la préparation de l’avant-saison, surtout cette année où les joueurs souffrent de déficit physique dû à l’arrêt précoce du championnat en raison de la pandémie du coronavirus. Mais, au cas où les frontières terrestres ou aériennes ne seront pas ouvertes entre les deux pays, Amrani prévoit des stages dans d’autres villes d’Algérie. Le coach du CSC veut que son équipe dispute au moins huit matchs amicaux avant le début officiel de la compétition.

 

 

 

 

 

 

CSC: Guemroud et Saad devraient signer à partir du 10 septembre

Le directeur général par intérim du CS Constantine, Nacereddine Medjoudj, a pu convaincre les deux joueurs Saad et Guemroud de rejoindre les rangs du CSC la saison prochaine.
L’arrière droit, Mohamed Guemroud, sous contrat avec l’AS Aïn M’lila jusqu'à juin 2021, s’est plein à la CRL pour obtenir sa libération et son dû antérieur du club m’lili.
Le deuxième joueur, l’axial de l’USMBA, Anas Saad, est lui aussi dans la même situation, sous contrat avec le club se Sidi Bel-Abbés, il a déposé son dossier à la CRL. Les deux joueurs ont expliqué à Nacereddine Medjoudj, qu’ils ne peuvent pas, pour l’instant, signer au CSC. Ils doivent attendre la réponse de la commission des litiges avant qu’ils puissent parapher leurs contrats avec le club de Cirta.
Cette commission étudiera leurs dossiers à partir du 10 septembre et ne donnera gain de cause qu’aux joueurs qui doivent plus de six mois de salaire à leurs clubs respectifs, sans prendre en considération la période de l’arrêt du championnat à cause de la pandémie du coronavirus.

 

 

 

 

 

 

CSC : Boucheriha sera prêté

D’après des échos du CSC, l’entraineur, Abdelkader Amrani, n’a pas encore tranché sur l’avenir du défenseur Boucheriha Aymen. Le coach constantinois l’a mis sur la liste d’attente en attendant d’être fixé définitivement sur les nouvelles recrues. D’autant plus que le coach veut renforcer son équipe par quatre défenseurs.
Mais, au cas où le club ne voudrait plus du jeune Boucheriha, il est hors de question pour le CSC de le libérer. Les dirigeants veulent le prêter à un club qui s’intéresserait à ses services pour une saison afin qu’il gagne du temps de jeu avant de le récupérer la saison d’après.

 

La LFP furieuse contre son attitude : le sale jeu de la FAF

C’est donc la LFP, et non la FAF, qui s’est chargée de publier le classement du championnat national 2019-2020 suite au verdict du TAS. La Fédération, qui était pourtant partie prenante dans le scénario ayant poussé l’USMA à aller vers le TAS, s’est retirée, donnant l’impression qu’elle n’est nullement responsable de cette situation.

CSC: Medjoudj parle de Benayada, Belkacemi et du mercato

se trouve actuellement dans la capitale où il passe la période de quarantaine dans un hôtel. Il a évoqué sur le site El Mouhtarif l’avancement de l’opération recrutement et des négociations avec les anciens et les nouveaux joueurs que cible le club et surtout le dossier de Hocine Benayada.

Le CSC réclame le droit de jouer la CAF

Le verdict du TAS concernant l’affaire du derby USMA-MCA et la réhabilitation des Rouge et Noir ont provoqué comme un tsunami au sein de la Fédération algérienne de football.

CSC : Medjoudj arrivera-t-il à convaincre Belkacemi ?

Le nouveau directeur sportif de l’USM Alger, Anthar Yahia, a déclaré ouvertement qu’il ne rentrera pas dans la surenchère et qu’il ne reverrait pas son offre pour Ismaïl Belkacemi. Il a annoncé qu’il avait proposé au joueur la même mensualité qu’il touchait au CSC. Les dirigeants du club de Cirta et après discussions avec l’entraineur, Abdelkader Amrani, vont renégocier avec leur attaquant vedette.
Certes, le manager du CSC, Nacereddine Medjoujd, est limité dans son offre par la grille salariale de l’ENTP, mais il reste confiant de pouvoir persuader Ismail Belkacemi de renouveler son bail au CSC, en incluant des clauses qui lui faciliteront de rejoindre un club étranger en cas d’offre intéressante.
 

MCA : Neghiz veut Chahrour

Le Mouloudia d’Alger ne compte pas garder le défenseur Zidane Mebarakou qui a été lui aussi mis sur la liste des joueurs à libérer. L’entraîneur Nabil Neghiz veut renforcer son équipe par un défenseur gaucher et le choix est tombé sur l’ancien sociétaire du PAC Chahrour.

CSC : Bellaili accepte l’offre de Medjoudj


L’ex défenseur de la JSK, Amir Belaïli, est très enthousiaste à l'idée de porter les couleurs du CSC. Son contrat a pris fin avec le club kabyle et il a refusé de le renouveler, d'autant plus, qu'il doit le salaire de plusieurs mois au président Cherif Mellal.
Medjoudj a tout réglé avec l’ex canari qui a accepté le barème fixé par la direction de l’ENTP. Cette dernière, a décidé de ne pas offrir plus de 150 millions/mois à un nouveau joueur.
Amir Bellaili qui été payé 190 millions par mois à la JSK a accepté de faire des concessions salariales pour rejoindre le CS Constantine. L’officialisation du transfert se fera dès que l’administration constantinoise s’assurera du non renouvèlement de son défenseur Hocine Benayada.

CSC : Amrani veut Addadi et Dib

L’entraineur du Chabab de Constantine, Abdelkader Amrani, veut s’attacher les services de deux milieux offensifs. Il s’agit de Toufik Addadi (JSK) et de Brahim Dib (ASAM).
Les concernés sont tout les deux en conflit avec leur clubs respectifs, Toufik Addadi devrait déposer aujourd’hui son dossier à la CRL afin d’obtenir sa libération et son dû. Quant à Brahim Dib, son boss de l’AS Aïn M’lilla a refusé de le laisser changer de club. Le joueur qui n’a pas reçu ses mensualités ces dix derniers mois, envisage lui aussi de s’adresser à la CRL pour se libérer de l’ASAM.
Amrani qui a discuté avec les deux joueurs a été clair avec eux en leur affirmant que le CSC ne rentrera pas en négociation avec leurs clubs et s’ils voulaient rejoindre le CSC, ils n’ont qu’à ramener leurs libérations.

Kh. S.

CSC : Haddad renouvelle pour deux saisons

L’objectif pour le club de Cirta est de garder son ossature. Pour cela, les dirigeants ont commencé les négociations et les signatures avec leurs cadres.
Après la signature de l’arrière gauche, Yacine Salhi (26 ans), il y a quelques jours de cela, la direction des Sanafir a réussi à convaincre le milieu offensif, Fouad Haddad, de rempiler. En effet, il a renouvelé ce matin son contrat pour les deux prochaines saisons.
Les supporters de Constantine se réjouissent de la signature de ces deux joueurs en attendant avec impatience le renouvèlement du défenseur Houcine Benayada (28 ans) et de l’attaquant Ismail Abdelfetah Belkacemi (27 ans).

Kh. S.