Ligue 1

JSK : Souayah songe à ménager les cadres contre le WAT

La victoire réalisée mardi à domicile face à la JSS a fait beaucoup de bien aux coéquipiers de Boukhanchouche qui ont réussi à creuser l’écart à 4 points sur leurs adversaires et conforter leur 2ème place dans le classement. Un succès qui permet aux camarades de Sidi-Salah de chasser la guigne des faux pas à domicile et retrouver la confiance en prévision des quatre derniers matchs de la saison. Ils auront l’occasion d’enchaîner un autre match à domicile, samedi prochain à l’occasion de la réception du WAT qui est officiellement rétrogradé en Ligue 2. Cette confrontation ne s’annonce pas difficile pour les Jaune et Vert du Djurdjura, mais importante dans la mesure où ils en profiteront pour enchainer un 3ème succès de suite et conforter davantage leur 2ème place avant le grand Clasico face au MCA. Vu la situation de l’adversaire, le coach Ammar Souayah compte faire tourner son effectif afin de ménager quelques cadres qui n’ont pas bénéficié de repos depuis plusieurs matchs, mais aussi pour offrir du temps de jeu aux remplaçants. En prenant cette décision de remanier son onze, le premier responsable de l’encadrement technique des Jaune et Vert frappera d’une pierre deux coups, puisque ce match face au WAT va lui permettre de découvrir d’autres éléments et aussi de faire reposer les cadres à l’image de Bensayah, Souyad et Harrag qui ont pris part pratiquement à tous les matchs de cette phase retour du championnat et les préserver pour le Clasico face au MCA. Il veut, en alignant un onze remanié contre les Tlemcéniens, donner la chance à tout le monde et aussi pour laisser souffler certains éléments clés.

 

Medane, El-Orfi, Talah et Doumbia n’attendent que ça

N’ayant pas eu assez de temps de jeu depuis le début de la phase retour, plusieurs éléments attendent avec impatience l’occasion de jouer et de démontrer de quoi ils sont capables. Parmi les éléments qui pourraient bien être utiles face au WAT, nous pourrons citer le nom d’Yacine Medane. Ce dernier qui est victime de blessures à répétition souhaite avoir sa chance en cette fin de saison et prouver qu’il n’est pas encore fini. Idem pour Ammar El-Orfi, Fateh Talah, Yacouba Doumbia ainsi que le jeune Hodeifa Arfi. Le premier se voit rarement convoqué et se contente jusque-là de quelques brides du temps de jeu, tandis que les défenseurs centraux qui ont fait déjà leurs épreuves sont victimes de la performance du duo Souyad-Bouhakak et ils devraient jouer titulaires ce samedi face au WAT et relancer la concurrence dans l’axe de la défense.

En attaque, le jeune Hodifa Arfi attend aussi la moindre occasion pour prouver qu’il peut être utile. Reste maintenant à savoir si Ammar Souayah et ses assistants vont décider de faire tourner leur effectif ou pas.

  1. H.

 

MCA : Après Deghmoum Le Mouloudia veut Kendoussi

En prévision de la saison prochaine, la nouvelle direction veut s’attacher les services des meilleurs joueurs du championnat pour bâtir une grande équipe la saison prochaine. Dans ce sens, plusieurs joueurs ont été contactés depuis quelques jours. Les responsables du MCA veulent un autre joueur de l’ESS après Deghmoum, à savoir Kendoussi, l’international de l’EN des locaux qui a même donné son accord de principe pour rejoindre le vieux club algérois.

Comme annoncé depuis plus d’un mois, la direction du MCA vise les joueurs de l’EN des locaux pour renforcer son équipe cet été. Après Dahamni, Zerrouki, Bouguerra, l’autre joueur contacté avant-hier est le milieu de terrain de l’ESS Kendoussi. Selon une source digne de foi, le joueur se  dit intéressé par le vieux club algérois, lui qui se trouve dans une situation délicate en ne touchant pas aucun salaire depuis 8 mois, tout comme son coéquipier Deghmoum qui lui aussi a décidé de quitter l’Entente de Sétif à la fin de cette saison. Notre source a confié que Kendoussi n’a pas hésité à donner son accord de principe, il est attendu après la fin du championnat pour signer au Mouloudia. Il faut dire que c’est une très bonne affaire si les dirigeants du MCA arrivent à conclure cette transaction, surtout que Kendoussi est l’un des meilleurs joueurs à son poste en championnat. C’est la raison pour laquelle Bouguerra, le sélectionneur des locaux, l’a convoqué à tous les stages de l’EN.

Une chose est sûre, Kendoussi est l’une des cibles du mercato du Mouloudia cet été comme son coéquipier Deghmoum qui a d’ores et déjà décidé de quitter l’ESS. Mais le rival le CRB et l’USMA sont aussi sur leurs traces. Une question se pose : les dirigeants du Mouloudia réussiront-ils à convaincre les joueurs question de signer au MCA ?

  1. Z.

CRB 1 - ESS 0 : Sur un petit bijou de Bourdim

CRB 1 - ESS 0

Fiche technique :

Stade du 20-Août

Match à huis clos

Arbitres : Bouteraâ, Zerhouni,  Benali

Averts. : Bouchar 26’, Nessakh 52’ (CRB),

But : Bourdim 90’+5 (CRB)

CRB :

Moussaoui, Nessakh, Boulekhoua (Belkhiter 73’), Bouchar, Keddad, Draoui, Mrezigue, Selmi (Bouras 73’), Bakir (Bourdim 82’), Belkhir (Reghba 79’), Merzougui (Aribi 73’).

Ent. : Marcos Paqueta

ESS :

Khedaïria, Debbari, Ferhani, Kendouci, Laribi, Nemdil, Boutiche, Deghmoum (Bekrar 62), Djabou (Boudebous 62’), Djahnit, Benayad (Motrani 73’, puis Hachoud 85’). 

Ent. : Darko Novic  

Film du match

20’ Corner de Bakir, tête puissante de Bouchar, Khedaïria sauve sur sa ligne

21’ Coup franc de Nessakh, tête de Draoui, Khedaïria sauve miraculeusement.

37’ Centre de Draoui dévié par Laribi mais encore une fois, Khedaïria intervient et sauve son équipe.

51’ Raid solitaire de Bakir qui s’engouffre et frappe, mais le portier sétifien intervient encore.

67’ Frappe de Boulekhoua à l’entrée de la surface boxée par Khedairia.

73’ Boulekhoua centre pour Merzougui qui frappe, mais ça passe à côté.

90’+5 Coup franc de Bourdim qu’il met dans la lucarne de Khedaïria.

 

Sur un petit bijou de Bourdim

 

La rencontre face à la formation de l’Entente n’a clairement pas été facile pour des Belouzidadis qui ont encore une fois dominé les débats mais qui ont péché dans la finition. Encore une fois, ils se remettent à un exploit individuel à savoir une petite merveille d’Amar Bourdim.

On le disait dans notre édition d’hier, cette rencontre face à l’ESS était l’occasion rêvée pour le Chabab de tuer enfin tout suspense dans cette saison et de se rapprocher encore un peu plus d’une nouvelle consécration en championnat. On savait que la rencontre allait être difficile et ça l’a été sur le terrain avec une équipe de l’ESS très bien organisée, faut-il le souligner. Malgré une nette domination, le CRB a, comme c’est le cas depuis le match contre le NAHD, péché dans la finition et dans le dernier geste. D’ailleurs, il ne fallait certainement pas être diabétique pour les supporters qui ont suivi le match car ils auraient pu faire un malaise tant il y avait des actions dangereuses en faveur des Belouizdadis mais qui ont été gâchées et qui méritaient clairement un meilleur sort. Finalement, le club de la capitale a dû s’en remettre à un exploit individuel pour se sortir d’affaire et c’est le meneur de jeu Amar Bourdim qui est le héros de la journée à Belouzidad. En effet, sur l’ultime action du jeu, il place une merveille de ballon dans le filet et ne laisse aucune chance à Sofiane Khedaïria. Une victoire ô combien précieuse pour les Rouge et Blanc qui font désormais un pas de géant en vue du titre de champion d’Algérie et qui tuent un peu plus le peu de suspense qui restait par rapport à l’issue de cette saison.

 

Le but du titre

Pour tout le monde, le bijou inscrit par Amar Bourdim est le but le plus important de cette fin de saison car il remet la JSK à bonne distance, il permet au Chabab de reprendre sa marche en avant et, surtout, il rapproche le club de la capitale d’un exploit historique à savoir gagner trois titres de champion d’Algérie de suite, ce qui serait une première en Algérie puisque ça n’est jamais arrivé. C’est pour cette raison que tout le monde est allé vers le numéro 10 pour le porter en triomphe et le remercier de ce cadeau magnifique.

 

Super Khedaïria a longtemps repoussé l’échéance

Le score de cette rencontre aurait pu être lourd, plus lourd pour l’Entente. Si le Chabab s’était imposé par 4 buts d’écart, personne n’aurait trouvé ça scandaleux. Cependant, si l’ESS ne perd qu’à la dernière minute, c’est en grande partie grâce aux exploits réalisés ou plutôt aux miracles de Sofiane Khedaïria. Le portier de l’ESS a sorti au minimum 5 arrêts décisifs au cours de cette partie et on ne parle pas des interventions banales qu’il a eues à faire, on parle de balles de but. Il a mis en échec à lui seul l’attaque belouizdadie durant 94 minutes mais finalement, il a craqué sur le but de Bourdim.

  1. Z.

USMA-CSC demain (18h) 31e journée : Jamais deux sans trois

En accueillant le CSC demain, l’USMA sera appelée à confirmer son réveil. La victoire demeure impérative afin de rester toujours en course pour une place parmi les six premiers en fin du championnat, synonyme d’une participation pour une compétition continentale lors du prochain exercice.

Après un passage à vide terrible, l’USMA a retrouvé des couleurs, en enchaînant deux victoires face au WA Tlemcen et au MCA. Deux victoires qui lui ont permis de se relancer pour la course vers une place parmi les six premiers du championnat, synonyme d’une participation à une compétition continentale lors du prochain exercice. La formation de Soustara aura demain une nouvelle opportunité pour améliorer son classement, à l’occasion de la réception du CSC au stade Omar-Hamadi, surtout quand on sait que la 31e journée de la Ligue 1 Mobilis lui sera favorable, vu que certains prétendants pour les premiers rôles, à savoir le MCA, le PAC et l’ESS joueront en déplacement. Profitant de jouer à la maison, elle devra coûte que coûte enchaîner une troisième victoire de rang. Non seulement pour confirmer son réveil, mais aussi pour augmenter ses chances d’atteindre son principal objectif en fin de saison, en attendant de disputer le match retard face au CRB, dont la date n’a pas encore été communiquée par la Ligue de football professionnel. Ayant retrouvé des ressources mentales, notamment après avoir remporté le grand derby algérois face au Mouloudia dimanche dernier, les joueurs usmistes vont aborder la confrontation de demain avec un moral gonflé à bloc mais aussi avec un seul mot d’ordre ; rester sur la lancée des victoires.

 

Méfiance, le CSC est en quête de rachat

Certes, le CSC est en train de réaliser un parcours moyen depuis l’entame de la phase retour, mais ce sera un adversaire à prendre très au sérieux. Drivé par Kheireddine Madoui, il est composé de plusieurs bons joueurs capables de créer des difficultés pour les Usmistes, surtout quand on sait qu’il demeure l’un des prétendants pour une place parmi les six premiers en fin de saison. Sur une mauvaise passe après avoir enchaîné trois contre-performances, la formation constantinoise viendra à Alger avec l’ambition de se racheter. Les protégés de Jamil Benouahi devront s’en méfier pour éviter une mauvaise surprise dans un match qui s’annonce décisif pour la course vers une place qualificative pour une compétition continentale lors de la saison prochaine.

A.S.

 

MCO : Bien se comporter et gagner le maximum de matches : L’espoir d’Amrani

A trois jours de la réception du CR Belouizdad, la préparation du MC Oran se poursuit de plus belle. Avant ce rendez-vous de la 31e journée du championnat, toute l’attention de l’entraîneur Abdelkader Amrani est axée sur le comportement de ses joueurs, à savoir si leur latitude est suffisante pour avoir le droit de mener l’équipe aux résultats souhaités. Le driver mouloudéen, soucieux d’atteindre l’objectif assigné, à savoir, le maintien, n’en continue pas d’insister sur le moindre détail pour que ses poulains soient aptes à continuer dans la dynamique actuelle. Ceci pour assurer le maximum de points et en finir avec la peur d’une relégation que beaucoup voyaient venir ou revenir après la saison 2007-2008. A 4 journées de la fin de la compétition, il s’agit, pour le patron du staff technique du Mouloudia, d’avoir en main des joueurs prêts à rester éveillés jusqu’au bout de leur mission. En parallèle, Amrani se donne du mal à défendre leurs intérêts auprès de la direction quant à leurs soucis financiers. Conscient de l’importance de cet objectif, qui commence à coller à la vision des dirigeants ces dernières saisons, le successeur de Moez Bououkaz  s’attend à vivre de pénibles moments maintenant que son équipe a du mal à gagner les matches. A coup sûr, il espère avoir en main un groupe prêt à mener l’équipe à asseoir son jeu offensif qui, pour rappel, reste l’unique mal des gars d’El-Hamri en cette saison 2021-2022. Pour ce faire, Mohamed Legraâ et ses camarades sont toujours rappelés par l’obligation d’engranger le maximum de points, à commencer par face à l’actuel leader dimanche prochain sur la pelouse du stade Ahmed-Zabana.

  1. M. A.

 

JSK 2 - JSS 1 : La JSK a gagné même sans public

JSK 2 - JSS 1

Stade du 1er-Novembre-1954

Buts : Boukhanchouche (10’ et 22’) JSK. Lahmri (40’) JSS.

 

JSK

Sidi-Salah

Gatal

Chikhi

Souyad

Bouhakak

Harrag

Boukhanchouche

Mansouri

(Boumechra 71’)

Mouaki

(Arfi 88’)

Nezla

(Ouattara 64’)

Bensayah

Ent. : Souayah

 

JSS

Saïdi

Bouchiba

Choubane

(Mellel 46’)

Ouis

Saâd

(Hammia 82’)

Amrane

Saâdi

(Bouziani 77’)

Hamidi

Akacem

Lahmeri

Khelif

(Adrar 77’)

Ent. :. Nouadri

 

Temps chaud, match à huis clos, arbitres : MM Abid-Charef, Boulfelfel et Benamira.

 

Averts : Saâd (38’), Saâdi (41’), Bouziani (78’), Akacem (80’) JSS. Souyad (90’+3) JSK.

 

 

La JSK a gagné même sans public

 

En dépit de la sanction d'un match à huis clos prise par la commission de discipline de la Ligue, les Canaris ont réussi a assurer une précieuse victoire (2-1), qui leur a permis de creuser l'écart sur leurs adversaires du jour et sur les autres prétendants pour la deuxième place. En plus, ils se sont relancés pour le titre puisqu'ils ne sont plus qu'à 3 points du leader qui a néanmoins plusieurs matches en retard. Prives injustement de leurs supporters, les équipiers de Bensayah ont fait preuve d'une grande détermination pour conforter leur deuxième place. Ils disposent désormais de 4 points d'avance sur leurs adversaires du jour et sur le PAC qui partage la troisième place avec la JSS avec 40 points. Évidemment, cela grâce à un Boukhanchouche des grands jours, auteur du doublé de son équipe.

Convaincus qu'il y a un complot qui se trame contre leur équipe, les Canaris ont débuté la rencontre tambour battant, ce qui leur a permis d'ouvrir la marque à la 9e minute par Boukhanchouche avant qu'il ne corse la note à la 22e minute. Ces deux buts inscrits avant la demi-heure de jeu ont totalement déstabilisé les visiteurs qui ont attendu le dernier quart d'heure de la première mi-temps pour se montrer dangereux notamment après le joli but inscrit par El-Hamri à la 40e minute d'un tir de loin en pleine lucarne.

 

Frayeurs

Si en première période, la possession du ballon était en faveur des Canaris, en seconde période, ils ont subi le jeu. Les visiteurs ont imposé leur domination et ils se sont procuré plusieurs occasions nettes de scorer mais toutes leurs tentatives ont buté sur la défense ou sur le gardien Sidi- Salah qui a réussi quelques arrêts décisifs. Les Canaris qui se sont contentés de gérer le score ont eu néanmoins des opportunités pour ajouter un troisième but, malheureusement ni Bensayah, ni Mouaki, ni Boukhenchouche n'ont pu tromper le gardien de la JSS. Les supporters qui ont suivi ce choc sur la page Facebook du club ont eu beaucoup de frayeurs et c'est pour cela qu'ils ont poussé un ouf de soulagement au coup de sifflet final.

  1. H.

 

MCA : Hadj Redjem convoque Ben Yahia pour s’expliquer

Aujourd’hui, l’entraîneur en chef du MCA Khaled Ben Yahia rencontrera le président Hadj Redjem pour discuter d’abord de ce revers essuyé face aux Rouge et Noir, et, ensuite, de l’avenir du coach avec le MCA.

C’est aujourd’hui que la direction, à sa tête le président Hadj Redjem, se réunira avec l’entraîneur en chef. Tout le monde attend de voir si le coach va prolonger son bail ou pas. Mais ce qui est sûr, ça parlera aussi du derby et de ce visage pâle proposé par les capés de Ben Yahia qui va devoir expliquer ce revers à la direction. Le président est tellement déçu qu’il a décidé de geler les primes jusqu’à nouvel ordre. Une façon de montrer aux Vert et Rouge que s’ils veulent voir la couleur de leur argent, ils doivent se surpasser et renouer avec les victoires ; une place qualificative est en jeu et Hadj Redjem veut l’avoir à tout prix. Le coach Ben Yahia va discuter avec la direction à propos de ce match perdu devant les Rouge et Noir. Le président veut un compte rendu détaillé pour comprendre pourquoi le Mouloudia a raté l’occasion de reprendre la place de dauphin, surtout que tous les moyens étaient mis à la disposition de Ben Yahia et de son groupe pour avoir le dernier mot. Une fois toute la lumière faite sur le revers, le président Hadj Redjem compte parler de l’avenir de Ben Yahia avec le MCA. Jusque-là, l’entraîneur n’a pas donné son accord de principe, mais vu les exigences qu’il a données concernant l’outil de travail la saison prochaine et le renfort, il est clair que le Tunisien a l’intention de rester, surtout si le club termine à une place qualificative qui lui permettra de jouer une compétition africaine la saison prochaine. La direction, lors de cette réunion, devra arracher l’accord de Ben Yahia avant de fixer ensemble une date pour officialiser le maintien du technicien à la barre technique et attaquer la préparation de la saison prochaine.Aujourd’hui, Hadj Redjem et Ben Yahia vont discuter de l’avenir du coach et peut-être se donner un rendez-vous prochainement pour conclure.

  1. Z.

CRB - ESS à 16h au stade 20-Août : Le Chabab pour se rapprocher du titre

Trois jours après avoir battu l’ASO en championnat, le leader de la Ligue 1 Mobilis  dispute un match de mise à jour et accueille la formation de l’Entente avec comme seul et unique objectif d’empocher trois points qui pourraient tuer quasiment tout suspense pour le titre.

Après une petite période de moins bien, le club de la capitale a réussi à se relancer samedi dernier lorsqu’il est parvenu à se défaire d’une très belle équipe de Chlef au 20-Août sur le score de trois buts à un. Un succès qui a eu pour mérite de relancer totalement la machine et de reprendre sa marche en avant pour la fin du championnat. De nouveau sur la bonne route pour aller chercher un nouveau titre de champion d’Algérie, les Belouzidadis ne comptent désormais plus s’arrêter en si bon chemin et ça commence dès cet après-midi lorsque le CRB accueillera la formation de l’Entente au stade du 20-Août pour son second match en retard. Une rencontre qui s’annonce compliquée car en face, il y aura une équipe de qualité qui va se battre comme il se doit pour essayer de prendre un bon résultat et de faire en sorte que tout se passe parfaitement bien. De son côté, le leader n’a plus l’intention de céder des points à la maison et plus important encore, il veut tuer une bonne fois pour toutes le suspense pour la course au titre.

 

L’ESS, un adversaire redoutable

L’adversaire du Chabab n’est pas au mieux de sa forme car il reste sur une énorme déception en Ligue des champions et cela jouera en faveur du CRB. Cependant, il faudra tout de même se méfier de cette équipe sétifienne capable de réagir et de sortir une grosse prestation. La mission ne sera pas facile, mais les Belouizdadis ont aussi des arguments à faire valoir et en plus, ils seront à la maison et ne doivent en aucun cas se louper au cours de cette partie très importante. Pour s’y faire, le coach a passé en revue avec ses joueurs les erreurs lors de la dernière rencontre et a essayé de les corriger comme il se doit pour présenter un bien meilleur visage au cours de cette partie.

 

Paqueta brouille les cartes

Par rapport à l’équipe qui devrait être alignée, le staff technique du Chabab avait fait savoir qu’il allait faire tourner son effectif. Cependant, pour cette rencontre face à l’ESS, il ne va absolument pas changer beaucoup de choses dans son onze. On attend par conséquent le retour de Nessakh dans l’onze de départ mais pour le reste, le coach est en train de brouiller les cartes histoire de ne rien dévoiler de ses intentions pour cette partie. Toutefois, on devrait retrouver les cadres de l’équipe au coup d’envoi de la partie avec comme seul point d’interrogation, c’est de savoir qui  va mener l’attaque du Chabab au cours de cette partie surtout au vu de la méforme des deux avant-centres de l’équipe.

  1. Z.

 

Equipe probable

Moussaoui, Belkhiter, Nessakh, Keddad, Bouchar, Draoui, Mrezigue, Bourdim (Bouras), Belkhir, Bakir, Merzougui (Aribi).

 

USMA : Il a menacé de boycotter le derby : Benbot a failli péter un plomb

Relégué au banc des remplaçants lors du match face au WA Tlemcen après avoir disputé pratiquement tous les matchs de la phase retour, notamment après la méchante blessure de Mohamed-Lamine Zemmamouche, Oussama Benbot s’attendait à retrouver sa place de titulaire face au MCA, dimanche dernier au 5-Juillet. Mais en apprenant qu’il n’allait pas être titularisé, il a failli péter un plomb. En effet, selon une source crédible, le portier usmiste a failli boycotter le derby, n’était l’intervention de dirigeants qui l’en ont dissuadé. Certes, on peut comprendre la déception du gardien de but en question, qui veut continuer à enchaîner les matchs afin de préserver sa place en sélection nationale A’, mais il n’aurait pas dû se comporter de la sorte la veille d’un grand et important rendez-vous. Au lieu d’accepter la concurrence avec son coéquipier Guendouz, qui a livré 2 bonnes performances, et redoubler d’efforts afin de retrouver sa place de titulaire, il a failli déstabiliser le groupe par son comportement. Reste à savoir maintenant si la direction va sévir en infligeant une sanction financière contre Benbot afin que ce genre de comportements, qui risque de nuire à l’équipe, ne se reproduise plus.

 

Guendouz bien parti pour être reconduit face au CSC

On se demande si Oussama Benbot va retrouver, lors du prochain match de championnat face au CSC, sa place de titulaire ou non. Visiblement, tout porte à croire que c’est Alexis Guendouz qui devrait être reconduit dans les bois, après avoir enchaîné une deuxième bonne performance face au Mouloudia et s’être distingué par plusieurs arrêts décisifs, notamment lors de la première mi-temps.

  1. S.

MCO : Belouizdad, un cap à franchir avec succès

La bataille du maintien se poursuit de plus belle pour le  MC Oran, dont l’équipe première n’est toujours pas à l’abri. Cette équipe, qui devait reprendre l’entraînement hier mardi, aura du pain sur la planche pour assurer son aventure au sein de l’élite nationale. Comme rapporté dans notre édition hier, la bande à Abdelkader Amrani aura à disputer 5 rencontres capitales. Pour rappel, le MCO est à 3 points seulement de la 15e place menant au purgatoire. Les gars d’El-Hamri comptent bien évidemment tenter le tout pour le tout dans l’espoir d’au moins préserver cette avance. Mohamed Legraâ et compagnie ont commencé dès la reprise à mettre le cap sur le CR Belouizdad, leur prochain adversaire dans le cadre de la 31e journée du championnat. Un adversaire qu’ils vont accueillir dimanche prochain au stade Ahmed-Zabana dans l’après-midi. Ils sont donc appelés à le battre coûte que coûte. C’est pourquoi les  Rouge et Blanc sont tenus de bien préparer cette réception, la 15e de la saison. Ils sont appelés à gagner pour au moins garder leurs distances de la loge du danger, occupée par l'O Médéa. Sur la pelouse de l’antre d’El-Hamri, les joueurs du Mouloudia d’Oran sont conscients des recommandations de leur driver, dans l'espoir de prendre les points lors de cette réception qui se jouera en présence d’un nombreux public.

 

Un cap guetté par les concurrents

Les joueurs sont plus que jamais déterminés à poursuivre leur travail suite à la dynamique des résultats enregistrés ces derniers temps. Leur langage tourne, selon les échos parvenus de l’entourage de l’équipe, autour de l’importance de garder l’état d’esprit conforté par cette série de 9 matchs d'affilée sans défaite. Après avoir facilement disposé du RC Relizane sur le rectangle vert de Tahar-Zougari (2-0), tout faux pas est interdit à la bande mouloudéenne face aux gars de Laâquiba. Sa sortie contre le chef de file du championnat sera  guettée par ses concurrents, au nombre de 4, en l’occurrence le HB Chelghoum-Laid, le NC Magra, le RC Arba et particulièrement l’O Médéa.  

 

Tout pour une entrée gratuite

Dans l’entourage de la direction du club, on parle de demander la gratuité de l’accès au stade Ahmed-Zabana lors de la réception du CR Belouizdad. D’après nos informations, des supporters influents seraient en train de presser le patron du MC Oran pour solliciter le concours des instances locales pour la gratuité de l’entrée à l’antre d’El-Hamri dans l’espoir de garantir motivation supplémentaire dans les rangs de l’équipe oranaise lors de la réception en question. Dans le même registre, des supporters auraient proposé la révision à la baisse du prix du ticket. En d’autres termes, cette rencontre a toutes les chances de se jouer devant une grosse affluence en plus de la galerie du Chabad de Laâquiba, dont le nombre pourrait dépasser l’imagination.    

  1. M. A.

 

JSK-JSS à 17h30 : 2e place : le match de la dernière chance

La JSK est condamnée à gagner ce soir à Tizi Ouzou, à l’occasion du match qui l’opposera à la JSS, dans le cadre de la mise à jour de la 22ème journée de la Ligue 1 Mobilis afin de rester toujours en course pour terminer le championnat à la 2ème place. La défaite du MCA lors du derby algérois face à l’USMA fait les affaires des Jaune et Vert de la JSK, qui doivent en profiter pour creuser l’écart sur les trois poursuivants, en l’occurrence, la JSS, le PAC et le MCA.  Ce sera aussi la meilleure façon de provoquer le déclic tant attendu à domicile. Après trois matchs de suite sans le moindre succès au stade du 1er-Novembre-1954, la formation phare du Djurdjura doit impérativement renouer avec le succès ce soir face aux Canaris de la JSS et enchaîner une deuxième victoire de suite après celle réalisée vendredi passé en déplacement face au NC Magra. 2èmes dans le classement avec 51 points et avec un point d’avance sur leurs adversaires du jour, les camarades de Réda Bensayah sont dans l’obligation de l’emporter pour conforter leur place et creuser l’écart sur leurs poursuivants.

 

Arrêter l’hémorragie à domicile 

La JSK de cette saison voyage bien et a réussi jusque-là de récolter pas moins de 25 points en dehors de Tizi Ouzou dont 6 victoires, mais elle n’arrive pas à dominer ses adversaires à Tizi Ouzou. Pour espérer terminer 2èmes cette saison, les Jaune et Vert seront appelés à réagir et arrêter l’hémorragie sur leur terrain et reprendre la confiance. À cinq matchs de la fin, les hommes d’Ammar Souayah auront l’opportunité de recevoir trois fois au stade du 1er-Novembre-1954, la JSS, le WAT et le CSC. Ils doivent réaliser un sans-faute à domicile et bien négocier les deux matchs en déplacement respectivement face au MCA et au PAC. Le moins que l’on puisse dire est que le match de ce soir face à la JSS sera celui de la dernière chance pour eux. Un autre faux pas pourrait les éjecter définitivement de la course pour la 2ème place. Les coéquipiers de Khaled Bouhakak sont conscients de la responsabilité qui les attend ce soir et sont déterminés à redoubler d’efforts pour garder les trois points à Tizi Ouzou.

 

Solide derrière, efficace en attaque, les 2 consignes du coach

Les camarades de Mohamed-Lamine Ouattara ont travaillé énormément pendant les deux dernières séances d’entraînement pour corriger leurs erreurs commises lors des précédents matchs notamment le dernier joué à domicile face au CRB. Le staff technique a mis en place plusieurs exercices pour les défenseurs. Ces derniers promettent de tout donner pour empêcher les attaquants adverses de créer le danger dans leur zone. Quant aux attaquants, ils sont sommés de trouver des solutions et de marquer des buts pour gagner les 3 points de la rencontre. Malgré le but marqué vendredi passé face au NCM et par l’intermédiaire de Bensayah, le compartiment offensif des Jaune et Vert inquiète au plus haut point l’entraîneur Ammar Souayah qui insiste sur le réveil de ses attaquants ce soir face à la JSS. 

  1. H.

 

Equipe probable

Sidi-Salah, Gatal, Chikhi, Souyad, Bouhakak, Harrag, Boukhanchouche, Mansouri, Mouaki, Bensayah, Ouattara.

MCA : Le coach remettra sa liste noire après le HBCL : 9 joueurs seront libérés

À quatre journées de la fin du championnat, l’entraîneur Khaled Ben Yahia compte remettre la liste des joueurs à libérer à la direction du club après le match contre le HBCL. 9 joueurs vont quitter le vieux club algérois parmi les fins de contrat et ceux qui sont toujours sous contrat.

Même si certains joueurs comme Isla et Houari ne seront pas retenus dans l’effectif de la saison prochaine après avoir été écarté à la fin de la phase aller par Khaled Benyahia, 7 joueurs sont d’ores et déjà sur la liste des joueurs à libérer. Selon une source sûre, l’entraîneur du Mouloudia d’Alger Khaled Ben Yahia va remettre sa liste des joueurs à libérer, ainsi que les postes à renforcer la saison prochaine au président Hadj Redjem après le match contre le HBCL. Notre source a confié que le contrat de deux joueurs ne sera pas renouvelé, ça sera entre Belkhir, Hachoud, Heddad et Frioui. Deux de ses quatre joueurs ne feront pas partie de l’équipe de la saison prochaine. Selon notre source, 5 joueurs qui sont sous contrat vont passer à la table des négociations pour  résilier leur contrat après n’avoir pas convaincu le coach tunisien.

La défaite dans le derby algérois contre l’USMA a fait très mal à Ben Yahia et aux dirigeants du club qui ont juré opérer un changement radical dans l’effectif en recrutant les meilleurs joueurs du championnat en gardant les meilleurs éléments.

Une chose est sûre, l’effectif du Mouloudia souffre d’instabilité depuis des années puisque chaque saison, on enregistre plusieurs départs et plusieurs arrivées. Une question se pose : Hadj Redjem réussira-t-il à recruter de bons joueurs pour gagner le titre dont rêvent les Chnaoua depuis 2010 ?

M. Z.

 

CRB - ESS J-1 : Sétif, une étape cruciale pour le titre

Le club de la capitale va jouer un nouveau match de mise à jour du calendrier face à l’Entente. Une rencontre bien plus importante qu’elle ne paraît du moment que ce sera un tournant décisif pour aller chercher le titre de champion d’Algérie.  

Le club de la capitale a retrouvé la confiance qui lui faisait défaut dernièrement en battant l’ASO au cours de la dernière journée de championnat. Cependant, pas de temps pour se reposer du moment que les Belouzidadis enchaînent dès demain avec une nouvelle rencontre de grande importance face à l’ESS. Il s’agit d’un des trois matchs en retard que compte le club. Inutile de dire que ce sera une rencontre difficile du moment que l’adversaire voudra certainement prendre un bon résultat. Pour les Belouzidadis, les choses sont claires et simples en même temps. Il est primordial de l’emporter au cours de cette rencontre pour aspirer à faire un pas de plus vers le titre de champion d’Algérie. Ce sera une étape cruciale pour se rapprocher d’un 3e sacre consécutif. Les joueurs le savent et le staff technique le sait aussi, il faudra que tout se passe parfaitement bien au cours de ce rendez-vous pour faire en sorte de dégager encore un peu plus la voie pour récupérer ce nouveau titre de champion d’Algérie.

 

Les trois points, rien que les trois points

Pour les joueurs, pas question de se louper car il est temps selon eux de tuer un peu plus le suspense et se rapprocher encore un peu plus de cette consécration. D’ailleurs, c’est le même son de cloche chez le coach qui a fait savoir : «On doit prendre le maximum de points lors des deux prochains matchs. Cela nous permettra de nous rapprocher de notre objectif.» Autant dire que tout le monde est unanime à propos de cette rencontre, seuls les trois points comptent au cours de ce match décisif.

 

Pas de chamboulement dans l’onze de départ

Même s’il a déclaré qu’il allait continuer à faire tourner son groupe au cours des prochaines rencontres de son équipe, le premier responsable technique du club beloouizdadi n’a toutefois pas prévu de chambouler son onze de départ. Si le coach change, ce sera deux à trois joueurs au maximum et pas plus. Il ne veut pas non plus tout changer pour un match aussi crucial et à partir de là, il mise sur l’état d’esprit affiché par ses joueurs face à l’ESS pour faire la différence et surtout aller chercher les trois points de la victoire au cours de ce match face à l’ESS. Tous les voyants sont au vert pour les Belouzidadis qui pourraient faire un grand pas vers le titre demain.

  1. Z.

 

USMA : 6 premiers : Soustara se relance

Après avoir enchaîné plusieurs contre-performances, les Rouge et Noir de l’USMA retrouvent des couleurs. Ils se relancent pour une place parmi les six premiers en fin de saison, synonyme d’une participation pour une compétition internationale lors de l’exercice 2022/2023.

Après neuf matchs sans victoire, les Usmistes ont enfin renoué avec la victoire à l’occasion du match face au WA Tlemcen. En affrontant le Mouloudia, ils ont pu confirmer leur réveil, en s’imposant brillamment face à l’éternel rival par la plus petite des marges, dans un match où ils ont fourni une très bonne performance. Une victoire dans un grand derby algérois ô combien importante sur le plan psychologique des joueurs qui ont retrouvé des ressources mentales en prévision de la suite du parcours en championnat. Mieux, la brillante et précieuse victoire remportée aux dépens du Mouloudia leur a permis de faire un bond au classement général du championnat, en se hissant vers la 6e place au tableau. Avec 45 points au compteur, ils ont relancé la course pour une place parmi les six premiers en fin de saison, synonyme d’une participation à la coupe de la CAF ou la coupe arabe lors du prochain exercice. Ayant retrouvé des couleurs, les gars de Soustara seront appelés à enchaîner lors du prochain match, à l’occasion de la réception du CSC. Face à un autre prétendant pour les premiers rôles, ce sera un autre rendez-vous qui s’annonce décisif pour une place qualificative pour une compétition continentale à la fin du championnat.

 

Victoire impérative face au CRB

Sixièmes au tableau avec 45 points, les Rouge et Noir accusent encore un match en retard face au CRB, qui devait se jouer le mois passé, avant d’être reporté à une date ultérieure en raison de la participation du Chabab en Ligue des champions africaine ; en attendant que la LFP communique la date du derby algérois, qui devrait certainement avoir lieu au stade 5- juillet, les coéquipiers de Belaïd devront coûte que coûte le remporter. En dépit de la difficulté de la mission face au leader, la victoire demeure impérative pour espérer gravir d’autres échelons au tableau et augmenter ainsi leurs chances de rester en course pour une place parmi les six premiers en fin de saison. Il faut dire que la suite du parcours s’annonce très compliquée pour eux. En plus de l’O Médéa, un adversaire qui lutte pour sa survie parmi l’élite, ils auront au menu des grosses cylindrées de la Ligue 1 Mobilis pour la suite du calendrier, en l’occurrence, le CSC, le PAC, le CRB et l’ESS, tous des prétendants sérieux pour le podium cette saison.

  1. S.

 

MCO : Hamri a besoin de 10 points

 

 

« On a du mal à gagner nos matchs, on va continuer à travailler de la même manière parce que le maintien va se jouer jusqu'à la dernière journée du championnat », répétera maintes fois  Abdelkader Amrani qui mesure l'importance de bien négocier les matchs quand une réelle menace de relégation guette son équipe. La vision de l'entraîneur des Rouge et Blanc a un rapport avec le niveau de sa bande qui, en dépit d'une prestation acceptable, peine à engranger des points, voire, comme il dit, à gagner ses matches souvent faciles à négocier. Aujourd'hui, le Mouloudia pointe à la 11e place du classement en compagnie du NC Magra et du HB Chelghoum-Laid à trois longueurs du purgatoire.

 

Une moisson possible

Il est certain que cette avance ne vaut rien maintenant que le championnat n'est pas fini. Il est vrai qu’à quatre journées de la fin de la compétition, le danger guette de plus belle les gars d'El-Hamri. Pour éviter ce danger, Mohamed Legraâ et compagnie ont pour devoir de grignoter la bagatelle de 10 points. Sur le plan mathématique, cette moisson est suffisante pour accorder au club dit phare de l'Ouest algérien le maintien et poursuivre son aventure au sein de l’élite nationale. Pour éviter tout calcul et toute appréhension, le onze du Mouloudia d'Oran n'aura plus qu'à récolter cette moisson qui, au vu du programme restant à jouer, reste possible. Contrairement au propriétaire de la première loge du purgatoire, l’O Médéa en l’occurrence et ses concurrents, l'équipe que drive l'ancien coach du WA Tlemcen compte une rencontre en plus à disputer, celle de la JS Saoura pour le compte de la mise à jour de la 24e journée. C'est dire que, en principe, glaner 10 points reste possible par rapport à son parcours qui plaide en sa faveur.

 

CRB, WAT et JSS à la maison, NCM et MCA en déplacement

Le programme propose aux Rouge et Blanc 3 réceptions avec le CR Belouizdad et le WA Tlemcen, en plus des Aiglons de Béchar et deux déplacements contre le NC Magra et le MC Alger. Du pain sur la planche pour ce Mouloudia qui est en train de faire peur à toute une ville, voire une région. Ce n’est certainement pas le nombre de points vendangés sur la pelouse du  stade Ahmed-Zabana qui le contredit. Pour rappel, l’équipe mouloudéenne, version 2021-2022, a laissé filer pas moins de 20 points dans son jardin d’El-Hamri (ndlr, 2 défaites et 7 drawns). Heureusement qu’en dehors de ce jardin, l’équipe a tiré son épingle du jeu en arrivant à rafler une moisson des plus impressionnantes pour une équipe jouant le maintien. Le bilan l’atteste de lui-même sachant que le groupe hamraoui, qui a connu deux entraîneurs avant Amrani, en l’occurrence Azzedine Ait Djoudi et Moez Bououkaz, a réussi à prendre la bagatelle de 15 points récoltés, après 3 succès et 6 nuls. Le bilan de ce Mouloudia n’est pas si mal s’il doit  compter au moins le même nombre de points perdus at home.  

  1. M. A.

 

JSK : J-1 du match face à la JSS : Souayah prépare des guerriers pour ce mardi

Il ne reste que 24 heures pour l’autre match important des Jaune et Vert qui recevront donc ce mardi la JS Saouara, dans le cadre de la mise à jour de la 22ème journée de la Ligue 1 Mobilis. Après la précieuse victoire enregistrée à Magra, les Canaris de la JSK doivent impérativement l’emporter face à la JSS pour conforter leur 2ème place et creuser l’écart sur son adversaire du jour.  Un match à six points et c’est ce qui motivera les joueurs à aller de l’avant et à tout faire pour ne pas se faire piéger. Le staff technique des Canaris du Djurdjura ne veut rien laisser au hasard, lui qui sait pertinemment que la rencontre de ce mardi revêt une importance capitale pour rester dans la course pour cette 2ème place. Pour tout l’or du monde ils ne voudraient céder des points à domicile lors des matchs restants, qui pourraient leur être préjudiciables et qui les mettront dans une situation délicate. Pour justement éviter toute mauvaise surprise, le coach Ammar Souayah, son adjoint Trabelsi, le préparateur physique Boukhelef  et le coach des gardiens de but Hamenad, se sont occupés de tous les volets concernant l’équipe, et ce, depuis la reprise des entraînements, en comblant les lacunes constatées lors du dernier match à Magra. Pour renouer avec le succès à domicile et battre cette équipe de la JSS, le technicien tunisien a affirmé aux joueurs que seule la victoire l’intéresse ce mardi et veut voir des guerriers sur le terrain pour gagner le match coûte que coûte.

 

Travail psychologique

Sachant qu’un match n’est jamais gagné d’avance, le coach tunisien fait tout pour que ses joueurs gardent les pieds sur terre. Pour cette raison, il les motivera davantage pour battre la JSS. Ayant tout mentionné lors les précédentes rencontres, Ammar Souayah profitera de la dernière séance d’entraînement prévue cet après-midi pour combler les lacunes constatées pour que le rendement de l’équipe soit meilleur. En dépit de la victoire acquise face au NCM, Souayah ne veut rien laisser au hasard, car il sait qu’un autre faux pas à domicile fera perdre à la JSK la 2ème place. En résumé, un travail psychologique intensif est attendu et les camarades de Bensayah sont appelés à prendre le match très au sérieux s’ils veulent offrir une belle victoire aux fans attendus en masse pour cette confrontation.

 

L’apport des supporters pour faire la différence

Les dirigeants et les joueurs de la JSK profitent de chaque rencontre pour lancer un appel aux supporters pour soutenir l’équipe comme ce fut le cas cette semaine. Les camarades d’Ouattara attendent une bonne réaction des fans pour se déplacer à la ville des Genets et soutenir leur équipe demain face à la JSS. Le moins que l’on puisse dire est que les amoureux de la JSK sont déjà prêts pour ce rendez-vous. Comme ce fut le cas lors des deux derniers matchs à domicile face à l’ASO et au CRB, le public va repondre certainement présent pour aider son équipe à gagner ce match et arrêter l’hémorragie à domicile. Tous les ingrédients sont réunis pour que la JSK réalise la victoire.

  1. H.

MCA 0 – USMA 1 : Le MCA rate le derby devant les Chnaoua

MCA 0 – USMA 1

Stade du 5-Juillet (Alger), terrain praticable, temps frais, affluence nombreuse, arbitrage M. Touabti, assisté par MM. Bouzit et Bellaghma.

Buts :

Othmani (56’) USMA

Averts:

MCA : Chaal, Hamidi, Hachoud, Hadded, Ghezala, Rebiai, Morsli (Abdelhafid 64’), Tahar (Benguit 65’), Belkhir (Zaidi 77’), Frioui (Atou 65’).

Ent. : Khaled Ben Yahia

USMA: Guendouz, Loucif (Bilem 66’), Alilet, Belaid, Radouani, Messala, Chita (Benkhelifa 66’), Meziane (Zouari 89’), Ait El Hadj, Benhamouda (Bouchina 89’), Othmani (Opoku 79’).

Ent. : Jamil Benouahi

 

Film du match :

5’ Le tir de Hamidi passe au-dessus de la transversale.

6’ Coup franc botté par Ait El Hadj qui sert Benhamouda. Ghezala renvoie le ballon en corner qui ne donne rien.

12’ Bien servi par Benhamouda, Othmani rate l’ouverture du score.

14’ Ras de terre de Frioui à côté.

20’ Tir de Meziane du plat du pied, Chaal évite à son équipe un but tout fait.

27’ Morsli sert Esso qui se faufile, arrive dans les 18 et tire dans les bras de Guendouz.

30’ Corner de Tahar, tête de Belkhir,  le gardien boxe le cuir qui rebondit sur la tête de Hadded. Il tente sa chance, mais à côté.

46’ Benhamouda tente un tir devant une défense passive, mais son tir passe à côté.

54’ Othmani court plus que les autres. Suivi de près, l’axe du MCA gêne le tir du joueur puisqu’il passe à côté.

56’ Après plusieurs occasions ratées par Benhamouda après que Chaal a boxé le tir, Othmani met le ballon au fond des filets.

60’ Corner botté par Tahar. Le MCA réclame penalty, mais l’arbitre ne bronche pas.

63’ Tir puissant de Meziane. Chaal étale son talent pour éviter le second but.

76’ Tir de Meziane dans les décors.

78’ Bien servi par Hachoud, Abdelhafid rate lamentablement.

81’ Tir d’Esso dans les bras de Guendouz.

90’+4 Abdelhafid tente de marquer, mais Guendouz le contre.

 

Le MCA rate le derby devant les Chnaoua

 

C’étaient des Vert et Rouge hors service qui ont affronté l’équipe de l’USMA qui a misé sur les contres. Des contre-attaques dangereuses qui ont assuré à l’USMA la victoire. Le Doyen, qui voulait revenir sur le podium, a loupé cette occasion.  Benouahi a gagné son derby contre Ben Yahia.

 
 

Après une minute de silence à  la mémoire de l’ancien dirigeant, les débats sont entamés. Les 22 acteurs sont rentrés directement dans le vif du sujet, les deux équipes voulant gagner le derby. Le MCA a tenté de trouver la faille dans le camp usmiste, mais les Rouge et Noir qui ont misé sur les contres étaient dangereux à chaque fois. Ils ont d’ailleurs failli ouvrir la marque à maintes reprises. Frioui et Belkhir isolés ne pouvaient pas  porter le danger dans le camp de l’USMA. La bataille du milieu en première mi-temps a été remportée par les camarades d’Ait El Hadj. A la demi-heure de jeu, si, sur le terrain, le score était de zéro partout, dans les gradins, les fumigènes et les chants boostaient les 22 acteurs afin de sortir le meilleur. Malgré moult occasions, les deux équipes ne sont pas parvenues à marquer. La minute ajoutée ne changera rien au score de zéro partout. Après la pause citron, les deux équipes attaquent la seconde partie du derby avec la même détermination. Mais les Usmistes avaient plus envie de marquer puisque, au début de la seconde période, ils ont enchaîné les raids. Benhamouda, qui a raté à maintes reprises, arrive à ouvrir la marque à la 56’, alors que les locaux ne sont pas arrivés à mettre le danger dans le camp adverse. Après l’ouverture du score, tout le monde attendait la réaction de Frioui et ses camarades. A l’heure du jeu, le MCA est toujours mené au score par un but signé Benhamouda. Les Vert et Rouge ont tenté de revenir dans le match. Il faut dire que les contre-attaques de l’USMA ont donné des sueurs à la défense du MCA, avec la défaillance de Rebiaï qui était hors sujet. Dans les 10 dernières minutes, les Usmistes, pour éviter de prendre de but, n’ont pas pris de risque devant des Vert et Rouge loin des attentes. Le temps passe, les locaux ne parviennent pas à trouver la faille, le milieu était bien géré par l’USMA. Les supporters du MCA sont restés sans voix devant le visage pâle de leur équipe qui a juré de retrouver le public avec la victoire. A la 90’, ils ont commencé à quitter les gradins, alors que le 4e arbitre a ajouté 5 minutes du temps additionnel qui n’ont rien changé au score. L’USMA qui avait mis du cœur à l’ouvrage a eu le dernier mot suite au but de Benhamouda à la 56’.

  1. Z.

 

CRB : Dahamni dans le radar du Chabab

Un proche de l’équipe a pris attache avec lui

 

La direction du CRB commence d’ores et déjà à préparer la saison prochaine et pense à se renforcer pour avoir un bien meilleur effectif. Après la piste menant à Oukil, voilà que le leader du championnat se tourne vers la piste de Dahamni.

Avec la victoire enregistrée face  à l’ASO, le CRB est parvenu à se relancer après une mauvaise série de résultats et cela lui permet de reprendre sa marche en avant. Maintenant, la direction ne reste pas les bras croisés et a commencé à préparer la nouvelle saison pour essayer de monter une meilleure équipe avec un recrutement étudié et surtout plus de qualité pour tenter d’aller encore plus loin en Ligue des champions africaine. Il y a quelques jours de cela, on parlait de l’intérêt des responsables pour l’ailier du RCA, Ammar Oukil. Ce dernier a beaucoup séduit les dirigeants avec sa belle technique et les différences qu’il peut faire sur un terrain. Hier, une source proche de la direction nous a fait savoir que le club de la capitale se penchait aussi sur la piste du meneur de jeu de l’ASO, Dahamni. Ce dernier qui est considéré comme la découverte de Chlef cette saison a, selon note source, séduit les responsables belouizdadis pour un éventuel recrutement la saison prochaine.

Le meneur de jeu qui manque à l’équipe

Il faut dire que cette saison peu de joueurs du Chabab ont réussi à prendre le jeu à leur compte. Seul Bakir ose prendre les clés du jeu mais il est généralement utilisé à droite de l’attaque. Ce qui fait qu’il manque à l’équipe un patron technique qui peut diriger le jeu de ses camarades et surtout de faire des différences. On a pu le voir lors du match d’avant-hier, il n’a perdu qu’un seul ballon.

Il faudra négocier avec Chlef

Il n’y a pas que le Chabab qui est intéressé par les services de Khalid Dahamni la saison prochaine. En effet, on sait d’ores et déjà que le MCA est sur le coup mais tout reste encore jouable. Maintenant, si le club de la capitale veut récupérer ce talent, il faudra passer par la case négociations car il faudra convaincre l’ASO de céder son joyau et de le libérer. Avec encore une année de contrat avec Chlef, Dahamni a des chances de partir puisque son club le cédera en cas d’offre satisfaisante. Le joueur de 23 ans a  une belle marge de progression et avec le Chabab, il pourrait passer un cap. La balle est dans le camp de la direction pour faire bouger les choses dans ce dossier.

  1. Z.

MCA 0-1 USMA : Radouani : «On dédie cette victoire à nos supporters»

Le latéral droit de l’USMA Saâd Radouani était très heureux après la victoire de son équipe contre le Mouloudia d’Alger dans un derby qui a connu la présence des deux galeries. Radouani croit dur comme fer qu’après cette victoire contre le MCA son équipe va terminer en force la saison pour décrocher une place qualificative à une compétition internationale la saison prochaine.

 

Quelles sont vos impressions après la victoire dans le derby contre le MCA ?

J’avoue que c’était un match très difficile pour les deux équipes. Il y avait beaucoup d’engagements entre les joueurs, mais on a réussi à sortir victorieux de ce derby et je pense que notre victoire est méritée et on pouvait même gagner plus qu’un but à zéro.

Vous ne pensez pas que vous avez gagné tactiquement, surtout au milieu de terrain ?

Je peux vous dire qu’on a bien préparé ce derby sur tous les plans et on voulait vaille que vaille le gagner. Je peux vous dire une chose, c’est que tous les joueurs ont appliqué à la lettre les consignes du staff technique, ce qui nous a permis de gagner le match.

Cette victoire dans le derby va vous permettre de se relancer pour la course au podium, non ?

Absolument, notre objectif est de confirmer ce résultat lors de notre prochain match contre le CSC. On doit chercher d’autres victoires pour assurer de terminer la saison parmi les six premiers. Je pense qu’on a tous les moyens pour jouer une compétition internationale la saison prochaine.

Que pourriez-vous nous dire sur le retour des supporters ?

On est très contents du retour de nos supporters et on dédie cette victoire à nos supporters. Je ne vous cache pas que pendant ces deux ans il n’y avait aucun charme dans les matchs du championnat sans la présence du public. Incha Allah, on va encore offrir d’autres victoires à nos supporters pour terminer la saison sur une bonne note.

Anis. S. 

 

 

MCO : El Hamri sur le droit chemin mais le maintien n’est pas acquis

Comme il fallait s’y attendre, le MC Oran a assuré les points du derby de Relizane. Sur la pelouse du stade Tahar-Zougari, la formation première du club d’El-Hamri a disposé du RC Relizane en l’emportant sur un petit score de 2 à 0. Ce succès, le 8e de la saison et le 3e extra-muros, a permis aux gars d’El-Hamri de préserver leur série positive avec un 9e match d'affilée sans défaite. Ce résultat leur permet de s’éloigner de la première place du purgatoire, propriétaire de l’O Médéa. Car au même moment, l’Olympique médéen et ses concurrents ont également été de la fête. Donc, rien n’est joué sauf qu’à la suite des résultats du week-end, les gars d’El-Hamri gagnent deux marches au classement en pointant à la 11e loge avec le même nombre de points que le HB Chelghoum-Laid et le NC Magra. Les données n’ont pas changé maintenant que l’écart n’a pas bougé. Faut-il bien le relever, rien n’est joué pour les Rouge et Blanc dans leur course pour le maintien. Mohamed Legraâ et compagnie vont devoir cravacher dur afin de sauver leur team  avant le baisser de rideau du championnat, version 2021-2022.

 

5 matches restant à jouer

5 finales à ne pas rater

Néanmoins, avec une avance de 3 unités et un match en moins, les chances mouloudéennes sont intactes. Sauf que l’équipe est appelée à bien négocier les 5 matches restant à jouer. Le programme propose au Mouloudia la réception du CR Belouizdad et le WA Tlemcen, ainsi que la JS Saoura pour le compte de la mise à jour, et deux rendez-vous délicats sur le terrain du NC Magra et du MC Alger. Ce sont, aux yeux de l’entraîneur, des finales qu’il faut négocier par au moins 3 victoires et un nul dans l’espoir d’éviter toute mauvaise surprise en cette fin de championnat où les clubs ont appris à ne pas respecter l’éthique sportive. Les joueurs du Mouloudia d’Oran sont appelés à engranger le maximum de points afin de sauver leur équipe en Ligue 1. Sur le papier, leur team a les moyens qu’il faut comme l’atteste ce parcours ponctué jusqu’ici de 9 matches d’affilée sans défaite.

  1. M. A.