JSK

JSK : Bouzidi, c’est la fin

Youcef Bouzidi a RDV aujourd’hui  avec Chérif Mellal pour une résiliation à l’amiable du contrat liant les deux parties. En principe, les deux hommes devront trouver un compromis sur le plan financier, sauf désaccord de dernière minute.

JSK 1 - ASAM 0 : Kerroum et Hadid offrent la victoire

Pour son match de la mise à jour de la 5e journée du championnat, la JSK a accueilli jeudi après-midi l’AS Aïn M’lila au stade du 1er-Novembre et les Canaris se sont contentés d’une courte victoire. Les camarades de Hamroune se sont imposés par la petite des marges d’un but à zéro, but signé par le défenseur Ahmed Kerroum à la 28e minute de jeu.

JSK-ASAM : La JSK pour une 1re victoire à domicile

Cet après-midi au stade du 1er-Novembre, les Jaune et Vert de la JSK boucleront l’année 2020 par la réception de l’AS Aïn M’lila, pour le compte de la mise à jour de la 5e journée du championnat. Cette rencontre est très importante pour les Kabyles qui sont toujours à la recherche de leur premier succès à domicile.

JSK : Bouzidi déjà sur la sellette

Malgré les bons résultats enregistrés par l’équipe lors des trois derniers matches, dont deux victoires et un nul en déplacement, un dirigeant dont on préfère taire le nom, a conseillé au président Mellal, avant même le déplacement de l’équipe à Biskra, de limoger Youcef Bouzidi.

JSK : Mellal promet 2 salaires avant l’ASAM

Selon une source proche de la direction, le président des Jaune et Vert de la JSK compte accorder deux salaires à ses joueurs avant le match devant l’ASAM prévu ce jeudi. Il tient à les payer avant la fin de cette année et cela pour tenter de les motiver avant le match retard face à la formation d’Aïn M’lila.

USB 1 - JSK 1 : Les Kabyles ratent 2 points

En appel à Biskra pour confirmer la dernière victoire ramenée de Chlef, les Canaris du Djurdjura ont raté de peu la victoire face à un adversaire qui était à leur portée.

USB-JSK : le match de la confirmation pour les kabyles

Deux jours seulement après la belle victoire enregistrée au Niger face à l’USGN en coupe de la CAF, Youcef Bouzidi a regroupé ses troupes pour poursuivre la préparation de la 6e journée du championnat, qui les mettra aux prises aujourd’hui avec l’US Biskra au stade 18-Février de Biskra.

Bouzidi booste ses joueurs : «On doit confirmer les 2 dernières victoires»

L’entraineur Youcef Bouzidi n’a pas bénéficié d’assez de temps afin de préparer le match de demain en championnat face à l’US Biskra. Le lendemain de leur retour au pays, les camarades de Hamroune sont directement entrés dans le vif du sujet en s’attaquant à la préparation de leur prochain rendez-vous.

USGN 1 – JSK 2 : L’ADN JSK a parlé

La formation de la JSK, malgré un effectif réduit avec l'absence de plusieurs joueurs pour blessures, a réussi une bonne opération à Niamey, en s’imposant sur le score de deux buts à un face au champion sortant du Niger, l’Union Sportive de la Gendarmerie Nationale.

USGN-JSK : Les Kabyles visent la victoire

Cet après-midi (15h30), le stade Général-Seyni-Kountché abritera la rencontre aller US Gendarmerie Nationale-JS Kabylie, comptant pour le 2e tour préliminaire de la coupe de la CAF.

Adversaire de la JSK: attention, l’USGN est une équipe redoutable !

 

 A pied d’œuvre depuis hier matin à Niamey où ils auront à affronter demain après-midi leur adversaire de l’US Gendarmerie Nationale, pour le compte du 2e tour préliminaire de la coupe de la CAF, les Kabyles savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur pour faire un pas vers la qualification au prochain tour de la compétition continentale. Favoris sur papier, les camarades de Hamroune devront néanmoins se méfier de cette équipe nigérienne qui n’a pas connu le goût de la défaite depuis la saison passée en championnat et aussi en coupe de la CAF après avoir réussi à éliminer Yeelen Olympique du Mali, lors du premier tour préliminaire de cette compétition. Après un match nul à domicile (1-1) lors du match aller, l’US Gendarmerie Nationale s’est imposée au match retour et au Mali par la plus petite des marges d’un but à zéro. La dernière défaite de l’USGN remonte au 1er février 2020, lorsqu’il a perdu (3-2) face à l’AS Police. Pour cette saison, le championnat nigérien a débuté le 24 octobre et l’adversaire des Jaune et Vert de la JSK occupe la place de leader avec 19 points en 7 matchs joués. Les poulains de Bouzidi seront en conquérants au stade Général-Seyni-Kountché, mais ils devront toutefois se méfier de cette équipe de l’USGN qui est difficile à jouer chez elle et tentera d’enchaîner sûrement avec un dixième match sans défaite de suite.

 

7 victoires et 2 nuls en championnat

Sur les 9 matchs joués depuis le début de saison, l’équipe de l’USGN a gagné sept matchs dont un en coupe de la CAF. Elle a également concédée deux nuls dont un à domicile dans la compétition africaine. Certes, le championnat du Niger est l’un des plus faibles du continent africain et que l’adversaire de la JSK qui a été créé en 1997 n’a pas assez d’expérience dans les compétitions internationales puisque, c’est sa deuxième participation en coupe de la CAF, il faudrait quand même se méfier et prendre très au sérieux le match de ce mardi.

 

Meilleure attaque au Niger avec 19 buts

Toujours dans la langue des statistiques, l’US Gendarmerie Nationale, leader du championnat du Niger, possède la meilleure attaque avec pas moins de 19 buts marqués en 7 matchs. Le compartiment offensif de cette équipe crache le feu et la plus large victoire réalisée, c’était lors de la troisième journée du championnat lorsque le tenant du titre s’est imposé sur un score de 7 à 0 à domicile face à la JS Ader. En plus de son efficacité offensive, cette équipe possède la meilleure défense avec 4 buts seulement encaissés en 7 matchs. Force est de reconnaître que ce n’est guère le fruit du hasard si l’USGN s’est qualifiée au deuxième tour préliminaire de la coupe de la CAF. Une rencontre piège pour les Jaune et Vert qui se doivent de prendre très au sérieux cette rencontre en commençant d’abord par oublier le dernier succès en championnat face à l’ASO et penser seulement au match de ce mardi afin de revenir avec au moins un match nul et aborder le manche retour en toute sérénité. 

  1. H.

JSK : La fatigue et la chaleur, les soucis de Bouzidi

Il n’est un secret pour personne, les Jaune et Vert de la JSK ont effectué un long voyage au Niger qui a duré plus de 14 heures via Casablanca avant d’arriver à Niamey et cela le lendemain du match en déplacement joué face l’ASO.

JSK : Déplacement au Niger, les explications de la direction

Jamais un déplacement en Afrique n’a suscité autant de polémique comme celui d’hier au Niger. Et pour cause, la direction a annoncé au départ que le voyage se fera à bord d’un vol régulier de la compagnie Royal Air Maroc avant d’affirmer que le déplacement se fera à bord d’un vol spécial en compagnie de l’équipe de l’ESS, mais elle a été contrainte de changer son plan de vol dans la journée de jeudi dernier en indiquant que l’équipe se déplacera samedi à bord d’un vol régulier.

ASO 0 - JSK 2 : Le coaching gagnant de Bouzidi

Tenue de réaliser un résultat positif, tout en étant soumis à une très forte pression en raison de la lourde défaite concédée le week-end dernier à domicile face au CRB, la JSK a su relever le défi hier au stade Mohamed-Boumezrag face à l’ASO Chlef.

JSK/ Azlef : «Je soutiens Yarichéne à 100% »

 L’ancien vice-président Malik Azlef se dit favorable pour la reprise du club par Yazid Yarichène. Joint par nos soins dans l’après-midi d’hier, Azlef, qui est toujours bloqué en France depuis l’apparition de la pandémie de Coronavirus, affirme que ce sera une belle chose si Yarichène, ancien président de la section football, accède à la présidence du club. «Je soutiens à 100% Yarichène. C’est quelqu’un qui dispose de moyens et qui écoute les autres. En plus, il est intelligent. Avec lui, la JSK sera entre de bonnes mains, mais je dois vous dire que c’est l’assemblée des actionnaires qui tranchera l’avenir du club», a affirmé Azlef.

 

 

Au sujet de l’élection de Djaffar Aït Mouloud à la tête du Club sportif amateur, l’ex-président du conseil de surveillance avoue que c’est une bonne chose pour le club. «Je suis content qu’Aït Mouloud soit élu à la tête de la présidence du CSA. C’est l’homme qu’il faut pour la JSK. Il est cultivé, il est courageux et a de l’expérience. C’est quelqu’un qui assume ses responsabilités», a-t-il dit.

 

«Je ne peux pas défendre Mellal, alors qu’il ne m’a jamais consulté»

Vu que certains supporters lui reprochent d’être un fervent soutien du président Mellal, Azlef se défend : «Je n’ai aucun contact avec le président Mellal. Je ne peux pas le défendre, alors qu’il ne m’a jamais consulté. S’il m’avait consulté, j’aurais pris sa défendre.»

 

«Le CA n’existe que sur le papier»

Azlef a avoué que depuis la venue de Mellal, le conseil d’administration ne s’est réuni qu’une seule fois et que lors de cette fameuse réunion, ils ont parlé de tout, sauf de l’avenir du club. «Pour moi, il n’y a pas de conseil d’administration à la JSK, il n’existe que sur le papier. Le conseil d’administration est composé de 7 membres, à savoir le président du CSA, le président Mellal, Benabderhmane, Azzedine Mellal, Khelifa Chioukh, Rachid Kana et moi, mais le président Mellal ne les consulte pas. Je suis en contact avec certains d’entre eux qui m’ont avoué qu’ils n’ont jamais été associés dans la prise de décisions», a-t-il confié.

 

«Les décisions sont prises par des personnes étrangères au club»

L’ancien vice-président a jeté un pavé dans la mare en déclarant que les décisions sont prises par des personnes étrangères au club. «En principe, le recrutement devait être fait par le conseil d’administration en concertation avec le staff technique, mais cela n’a jamais été le cas. Les décisions sont prises par des personnes étrangères au club. C’est au président Mellal de s’expliquer maintenant sur son recrutement.»

 

«On avait facilité la venue de Mellal, car certains nous accusaient d’avoir pris le club en otage»

 Accusé par certains d’avoir déroulé le tapis rouge au président Mellal lors de sa venue sans lui demander la moindre garantie, Azlef revient sur les conditions dans lesquelles celui-ci avait repris le club. «Lorsqu’il était venu, les supporters étaient avec lui. Certains nous avaient même accusés d’avoir pris le club en main ; c’est pour cela qu’on lui avait cédé le club. En ce qui concerne les 50 milliards de centimes qu’il avait promis d’injecter dans les caisses du club, c’est Nassim Benabderhmane qui s’est porté garant pour lui. Je dois rappeler qu’après l’échec du directoire présidé par Madjen, aucun autre ne s’est manifesté. Il ne faut pas aussi oublier que Mellal a fait de bonnes choses depuis sa venue même s’il avait trouvé une équipe en place.»

 

«Avec Samy Idrès, le CSA était géré par procuration»

En raison de tout ce qui a été dit sur l’influence qu’il exerçait sur l’ancien président du CSA Samy Idrès, le président Mellal déclare qu’il est très content du changement qui s’est opéré à la tête du CSA. «Sous l’ère Samy Idrès, le CSA était géré par procuration. Je le suppliais de venir assister aux réunions, mais il ne venait pas. En tant que manager général, Samy Idrès avait beaucoup apporté au club, mais en tant que président du CSA, il n’avait pas assumé ses responsabilités», a-t-il expliqué.

 

«On avait renouvelé notre confiance à Mellal, car on n’avait pas le choix»

Sur sa décision de renouveler sa confiance au président Mellal au mois de février dernier, alors que certains membres du CSA et quelques actionnaires comptaient la lui retirer, Azlef expliquera : «On avait renouvelé notre confiance au président Mellal au mois de février dernier, car on n’avait pas le choix. Personne ne s’était manifesté pour reprendre le club, car on ne pouvait pas le destituer et laisser le club sans président. J’ai toujours refusé la présidence du club. Il avait promis qu’en trois ans, il bâtirait une grande équipe. Je crois que c’est aux actionnaires de trancher l’avenir du club lors de la réunion que devra provoquer le président du CSA. Chacun donnera son avis et on prendra les décisions qui s’imposent», a-t-il souligné.

  1. Boumali

ASO-JSK : Bouzidi sort la carte Kaddour-Cherif

Après deux matchs nuls face au CABBA et le MCO et une défaite face au CRB, la JSK disputera vendredi son 4e match de la saison face à l’ASO, le 2e hors de ses bases. La dernière défaite à domicile face au CRB a laissé des séquelles chez les joueurs et aussi les supporters.

JSK : Mellal tente de remobiliser ses joueurs

Afin de consolider les liens avec les joueurs, le président des Jaune et Vert les a invités dimanche-soir à un dîner au niveau de la résidence du club et en présence des membres du staff technique et d’autres employés du club.