Plus que trois semaines avant de se retrouver à Istanbul (Turquie), en finale de la Ligue des champions. Hasard du calendrier de la Premier League, après leur qualification en finale, Manchester City et Chelsea seront confrontés ce samedi, dans une rencontre importante pour les deux protagonistes, alors que les Citizens, en cas de victoire cet après-midi et d’échec demain du voisin United sur le terrain d’Aston Villa, seront officiellement sacrés champions avant même la fin de saison.

Selon la presse allemande, le milieu offensif, Nabil Bentaleb, dont le contrat expirera au mois de juin avec Schalke04, pourrait rejoindre son compatriote Ghezzal à Besiktas. Le joueur qui a pris part à 10 rencontres cette saison en Bundeliga avec son club, aurait même déjà rencontré les responsables de Besiktas. Animé d’une envie de se relancer, l’exemple de Ghezzal qui a réussi avec le club turc pourrait encourager celui qui était titulaire à 20ans à Tottenham. Aujourd’hui âgé de 26ans, Bentaleb qui est également convoité par Burnley et l’Olympiacos, serait également sur les tablettes de Benfica. Le fait que le joueur soit libre encourage de nombreux clubs à souhaiter l’enrôler, tandis qu’a l’heure qu’il est Besiktas serait la destination qui semble lui correspondre le mieux.

Encore une belle semaine pour Riyad Mahrez. C’est un ramadan que ne risque pas d’oublier l’international algérien de Manchester City. Après avoir qualifié son club pour la finale de la Ligue des Champions en inscrivant 3 buts face au PSG, le joueur remporte une nouvelle consécration, en étant désigné joueur de la semaine dans les demi-finales de la LDC UEFA, devançant son coéquipier Ruben Dias, ainsi que les deux joueurs de Chelsea, Kanté et Havertz qui étaient les trois autres prétendants pour ce titre. Sa patience ses efforts et son expérience font de Mahrez aujourd’hui un joueur mur et surtout qui sait prendre ses responsabilités. Véritable meneur, il fait désormais partie des patrons de City et il est écouté.Les récompensent pleuvent sur lui. Il est l'un des principaux artisans que réalise City en LDC qui arrive en finale pour la première fois de son histoire. L'Algérie, comme il l'avait fait avant avec Leicester, l'Algérie est tout simplement en train de mener City vers un sacre historique. Comment ne pas récompenser un joueur pareil avec ces titres qui le font entrer chaque jour un peu plus dans la légende.

«Difficile de gagner la LDC si on ne défend pas tous»

Dans un autre registre Mahrez a expliqué dans l’Equipe que dans les gros rendez-vous, il faut savoir défendre et aider pour gagner face à de grands clubs. Pour lui, face au PSG, le manque d’efforts défensifs ont profités à City « Guardiola nous a vraiment imprégnés de cette agressivité à la perde de balle. Pour être un joueur de très, très haut niveau il faut faire ce genre d’efforts. Moi je ne défends pas très bien mais je la fais pour aider mes coéquipiers. Au très haut niveau si tu ne défends pas tu peux pénaliser ton équipe. Après quand tu es Ronaldo, Messi, Neymar ou M’bappe et que tu as des qualités tellement extraordinaires, peut-être que tu peux faire abstraction sur certaines tâches défensives. Mais à l’arrivée, quand on retarde Paris, on se dit que c’est difficile de remporter la Ligue des champions si tout le monde ne défend pas. Pourtant j’ai vu Neymar beaucoup défendre, Mbappe aussi au match aller. Je pense qu’on a été un peu meilleurs que les parisiens dans l’ensemble. On ne s’est pas qualifiés simplement par ce que deux joueurs auraient moins défendus.» a expliqué Mahrez dans l’Equipe.

Mahrez encore plus dans la légende

Encore une belle semaine pour Riyad Mahrez. C’est un ramadan que ne risque pas d’oublier l’international algérien de Manchester City. Après avoir qualifié son club pour la finale de la Ligue des Champions en inscrivant 3 buts face au PSG, le joueur remporte une nouvelle consécration, en étant désigné joueur de la semaine dans les demi-finales de la LDC devançant son coéquipier Ruben Dias, ainsi que les deux joueurs de Chelsea, Kanté et Havertz qui étaient les trois autres prétendants pour ce titre. Sa patience ses efforts et son expérience font de Mahrez aujourd’hui un joueur mur et surtout qui sait prendre ses responsabilités. Véritable meneur, il fait désormais partie des patrons de City et il est écouté.

«Difficile de gagner la LDC si on ne défend pas tous»

Dans un autre registre Mahrez a expliqué dans l’Equipe que dans les gros rendez-vous, il faut savoir défendre et aider pour gagner face à de grands clubs. Pour lui, face au PSG, le manque d’efforts défensifs ont profités à City « Guardiola nous a vraiment imprégnés de cette agressivité à la perde de balle. Pour être un joueur de très, très haut niveau il faut faire ce genre d’efforts. Moi je ne défends pas très bien mais je la fais pour aider mes coéquipiers. Au très haut niveau si tu ne défends pas tu peux pénaliser ton équipe. Après quand tu es Ronaldo, Messi, Neymar ou M’bappe et que tu as des qualités tellement extraordinaires, peut-être que tu peux faire abstraction sur certaines tâches défensives. Mais à l’arrivée, quand on retarde Paris, on se dit que c’est difficile de remporter la Ligue des champions si tout le monde ne défend pas. Pourtant j’ai vu Neymar beaucoup défendre, Mbappe aussi au match aller. Je pense qu’on a été un peu meilleurs que les parisiens dans l’ensemble. On ne s’est pas qualifiés simplement par ce que deux joueurs auraient moins défendus.» a expliqué Mahrez dans l’Equipe.

Manchester City, vient de se qualifier pour la première fois de son histoire pour la finale de la Ligue des Champions.

Après avoir remporté la victoire au match aller sur le score de 2 à 1 au Parc des Princes grâces à des réalisations signées De Bruyne et Mahrez, Manchester City s’est imposé au match retour sur le score de 2 à 0 grâce à un doublé de l’international algérien (11’ et 63’). Face au club de sa ville, Mahrez s’est montré sans pitié et envoyé Manchester City en finale de la LDC. Le magicien est en train d’écrire l’histoire en étant décisif dans cette Ligue des Champions. Passeur face à M’gladbach en huitième, puis face à Dortmund face à qui il a également été buteur en quart de finale, Mahrez inscrit 3 buts dans les deux matches de la demi-finale face au PSG. En super forme, le gaucher qui a d’abord ouvert la marque du droit avant de marquer du gauche le second but est dans une super forme. Son coach se réglait et on pouvait le voir aborder de larges sourires et appeler Mahrez avec un regard qui en dit long sur l’admiration qu’il a pour l’algérien. Profitant de l’absence de Mbappé et le manque d’inspiration de Neymar, les Citizen brisent le rêve du PSG qui jouait sa deuxième demi-finale de suite.

Pourquoi pas homme du match ?

Une nouvelle malgré un Riyad clinique ce n’est pas lui l’homme du match mais Ruben Dias. Comment quelqu’un d’autre pourrait prétendre à ce titre alors que c’est lui qui a qualifié City pour la finale ? Pour de nombreux observateurs il le mérite plus que tout autre même Dias a été monstrueux. Malgré cela le joueur devient le premier buteur algérien de l’histoire de la Ligue des Champions à avoir inscrit 10 buts au total. Pour cette édition c’est son 3e but, mais Mahrez ne s’arrête pas là puisqu’il est également le deuxième joueur du continent africain à avoir marqué à l’aller et au retour d’une demi-finale de LDC derrière le sénégalais Mané. Que de records pour le capitaine des Verts qui est désormais à 90 minutes d’un titre plus qu’historique.

Ballon d’Or

Avec la saison qu’est en train de réaliser Riyad Mahrez, les titres qu’il remporte et ses prestations, nul ne mérite plus que lui la récompense du ballon d’Or surtout s’il remporte la Ligue des Champions. S’il soulève la coupe aux grandes oreilles, il serait injuste de décerner le ballon d’or a un autre joueur vu ce qu’il est en train de montrer et de réaliser avec Manchester City.

En course pour une qualification directe à la prochaine édition de la Ligue des champions, le Milan AC était dos au mur avant d’affronter ce samedi Benevento, un examen réussi par les Milanais (2-0). Dans ce match un peu tendu, Ismail Bennacer, contrairement à ses habitudes, a perdu son self-control.

Les deux n°10 de Nîmes et de Metz, ont tous deux étés auteurs de deux passes décisives dans leurs matches de la 35e journée de L1 Uber Eats. Nîmes Olympique de Ferhat, qui joue sa survie en L1, recevait Reims et devait impérativement gagner pour garder l’espoir de se maintenir. Concédant un nul sur le score de 2 à 2, Nîmes se complique la tâche et sauf miracle, descendra en L2. Dans cette rencontre, Ferhat avait tout donné pour permettre à son club de glaner les trois points. Auteur de deux passes décisives, il avait permis à son équipe de revenir au score après avoir été menée avant de délivrer une seconde passe de but de ma tête et donner l’avantage à Nîmes. Les rémois égaliseront à dix minutes de la fin et mettent les crocodiles dans une position délicate. Pour sa part Zinedine Ferhat, a ainsi délivré sa 9e et 10e passe décisive, même si sur le premier but, Ferhat s’est mêlé les pinceaux et vu offert cette balle de but sans s’en rendre vraiment compte. Ainsi il rejoint Delort au classement des meilleurs passeurs avec 10 passes décisives délivrés depuis le début de saison.

Boulaya délivre 2 balles de but en 30 minutes

Face à Dijon qui est déjà en L2, le FC Metz s’est amusé et s’est imposé sur le score de 5 à 1. Avec Oukidja dans les buts et Boulaya sur le banc, le FC Metz a profité également de l’absence du meneur dijonnais à savoir Benzia. Incorporé à l’heure de jeu alors que le score était de 2 à 1 en faveur de Metz, Boulaya a mis de l’ordre dans le jeu de son équipe et délivrera les passes des deux derniers buts. Avec ces deux nouvelles offrandes Boulaya arrive à 8 passes décisives et s’installe parmi les meilleurs passeurs du championnat de France.

Image

Delort marque son 13e but mais perd face à St Etienne

Décisif à huit reprises lors des dix derniers matches de Montpellier, Delort n’arrive cependant pas à gagner avec le MHSC. Ses buts et ses passes ne permettent pas à son club de gagner ses dernières rencontres de championnat en raison de sa fébrilité défensive. Dans ces dernières rencontres, Delort a délivré 3 passes décisives et inscrit 5 buts, c’est pour dire que les résultats du MHSC ne sont pas dus au manque d’efficacité de la ligne d’attaque menée par le capitaine Andy. S’inclinant une nouvelle fois malgré une réalisation de l’Algérien à la 6’, Montpellier perdra à domicile une nouvelle fois face à St Etienne sur le score de 2 à 1. Auteur de son 13e but de la saison Delort occupe la 7e place du classement des meilleurs buteurs et partage la 1ere avec Ferhat dans le classement des meilleurs passeurs avec 10 passes décisives.

Image

Trois algériens sur le podium des meilleurs passeurs africains en L1

Avec 10 passes décisives pour Delort et Ferhat, les deux attaquants algériens dominent le classement des meilleurs passeurs et représentent bien leur pays et leur contiennent. Au niveau africain, trois joueurs algériens occupent le podium puisque Boulaya qui vient de délivrer deux passes décisives à l’occasion de la 35e journée de championnat, compte désormais 8 offrandes. Aucun joueur africain n’a fait mieux que les trois algériens qui sont Delort, Fertah et Boulaya.

Au lendemain du match Paris Saint-Germain-Manchester City (1-2), disputé au Parc-des-Princes, un joueur s’est taillé la part du lion dans la presse internationale, en l’occurrence Riyad Mahrez. 

Une nouvelle fois, le meilleur passeur du championnat turc et des grands championnats européens avec Thomas Müller(17 passes décisives), Rachid Ghezzal, s’est montré décisif lors de la large victoire remportée sur le score de 7 à 0 face à Hatayspor. Une victoire qui rapproche encore plus Besiktas du titre qui n’est plus qu’à 4 points. Délivrant la balle du 4e but, Ghezzal, qui aura joué dans cette rencontre 76 minutes n’a pas raté l’occasion d’améliorer encore ses performances. Le joueur qui faisait carême avait rompu le jeûne juste avant le début de la rencontre et aura eu un rendement des plus satisfaisants une nouvelle fois.

Image