Quelques jours après sa déclaration en conférence de presse qui a suivi la rencontre amicale de l’EN face au Mali, Riyad Mahrez, qui avait affirmé compter rester à Manchester City et qu’il s’y sentait bien, pourrait bien changer d’air cet été, mais pas vers n’importe quel club. En effet, selon plusieurs médias espagnols et européens de manière générale, le capitaine des Verts serait en pourparlers avec le club du FC Barcelone. Selon les mêmes sources ce serait même l’agent de Mahrez qui aurait proposé le nom du joueur au club catalan. Lors de l’émission d’El Chiriniguito, le nom de Mahrez a été évoqué et il semblerait que l’intérêt soit sérieux du côté du Barça, surtout quand on sait que Manchester City vise à recruter Harry Kane en plus de Jack Grealish (Aston Villa). Riyad Mahrez pourrait donc suivre Aguero à Barcelone tout comme Gundogan d’ailleurs qui est cité également comme étant ciblé par les catalans. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le nom de l’international algérien est lié au FC Barcelone, sauf que le cout du joueur pourrait décourager le club qui souffre sur le plan financier.

Le défenseur de l’ES Sahel, Hocine Benayada a rejoint les Vert à Sidi Moussa pour remplacer le latéral droit, Youcef Atal, qui s’est blessé lors de la rencontre face à la Mauritanie jeudi dernier. Ne voulant pas prendre de risques avec le joueur de l’OGC Nice, le staff technique de l’EN, a préféré faire appel au joueur de 28ans afin de permettre à Atal de se repose et surtout se soigner. Revenu récemment de blessure, Youcef Atal, qui avait reçu un coup lors du dernier match amical sera certainement laissé au repos face au Mali.

 

 

Ces dernières heures la presse italienne évoque la possibilité de départ d’Adam Ounas de Naples vers la formation de Sassuolo. D’après les mêmes sources, l’international algérien pourrait être cédé cet été par son club propriétaire. Fixant prix de son transfert à 10M€, la direction de Naples et prête à écouter les offres pour céder le joueur de 24ans qui a réalisé une excellente moitié de saison avec Crotone. L’équipe de Sassuolo qui semble très intéressé par le profil de l’international algérien serait en train de négocier le transfert d’Ounas pour remplacer l’attaquant Boga qui est sur le départ. D’autres clubs s’intéressent à l’attaquant qui pourrait aussi profiter des prochains matches de l’EN pour prouver sa valeur et pourquoi pas attirer le regard de clubs plus huppés.

Bentaleb : «J’ai dormi à l’hôpital avec ma femme pendant 3 mois»

Dans une interview accordée à Sport1, le milieu offensif, Nabil Bentaleb, est revenu sur la période difficile qu’il a traversé avec Schalke04. Le joueur en aura vu de toutes les couleurs durant les 5 années qu’il a passé dans le club allemand. Actuellement à Lille ou il s’entraîne en solo, Bentaleb veut revenir fort et prouver qu’il n’est pas fini. A 26ans, le joueur est libre de tout engagement et étudie les offres «Je suis actuellement à Lille ou je m’entraîne deux fois par jour. Je travaille avec un coach fitness privé et un préparateur physique pour un nouveau départ. Je travaille intensément sur mes points faibles pour m’améliorer.» Dira d’emblée Bentaleb qui est également revenu sur sa blessure qui fait désormais partie du passé «Heureusement je ne ressens plus aucune douleur. Je suis totalement rétabli de ma blessure (aine). J’aurais même pu jouer les 5 derniers matches de la saison avec Schalke.

«J’ai traversé la période la plus difficile de ma carrière»

Evoquant sa saison difficile, Bentaleb reconnait vivre sa pire saison «C’est définitivement la période la plus difficile de ma carrière. Mais maintenant, j’espère qu’un nouveau chapitre va commencer pour moi. Je suis fixé vers l’avenir et je vois clair. Après 5 ans à Schalke plus rien ne peut me choquer.»

«Les deux dernières années étaient un enfer»

Depuis son arrivé en 2016 à Schalke, Bentaleb qui avait connu de bons début à vécu deux années difficiles «En fait ça avait bien commencé avec le club. J’ai apprécié les débuts avec les fans qui sont incroyables. Mais les deux dernières années étaient un calvaire. J’étais dans une mauvaise passe mentalement. Malheureusement je n’ai jamais vraiment pu montrer de quoi je suis capable. Mon passage à Schalke était très instructif j’ai pu tirer des leçons pour le reste de ma vie.»

«J’étais le mouton noir de l’équipe et les joueurs m’ont défendus»

Critiqué et pointé du doigt, Bentaleb qui avait rejoint le club allemand pour 19 millions d’Euros, n’avait inscrit que 19 buts et 9 passes décisives en 107 matches, ce qui est peu, mais le joueur voit les choses autrement «Que je coute 5 euros ou 50 millions je m’en fiche. Le club m’a fait venir pour une bonne raison. Par ce que je peux apporter un plus. Avant de venir en Allemagne je n’avais certainement pas une mauvaise réputation, malheureusement j’ai tout de suite été le mouton noir. C’est moi qui ai gâché l’ambiance dans l’équipe. J’étais celui qui, soi-disant tirait l’équipe vers le bas. Mais il faut aussi savoir comment je suis revenu dans l’équipe après ma suspension. Des joueurs sont allés voir le directeur sportif pour que je revienne dans l’équipe. Je leur serais toujours reconnaissant. Ce n’est pas agréable d’être suspendu à tort. C’est voler dans son temps un footballeur professionnel, j’ai été interdit de faire ce que j’aime le plus ; jouer au football et montrer ce que je peux faire. Malheureusement je n’ai pas été traité équitablement.»

«J’ai été surpris d’apprendre que j’étais suspendu le jour de mon anniversaire»

«Le jour de mon anniversaire j’ai été convoqué au bureau de la direction. Je pensais recevoir un cadeau. On m’a alors dit que j’allais être suspendu. Je suis tombé des nues. Pourtant quelques jours avant j’avais même réglé une dispute entre deux joueurs. Je n’oublierais jamais ce que m’a dit Jochen Schneider ‘’je sais que nous ne te traitons pas équitablement mais tu dois accepter notre décision’’. Surpris j’ai juste dit merci, c’est un beau cadeau.»

«J’ai aussi fait des erreurs»

«Lorsque j’ai été suspendu la première fois, ma femme était enceinte. Les médecins nous avaient dit que nos jumeaux n’avaient que 50% de chance de survie. J’ai dormi près de ma femme à l’hôpital pendant 3 mois. Je n’ai donc pas pu me rendre régulièrement à l’entraînement.» a déclaré Bentaleb au sujet de sa toute première suspension due à ses absences. L’international algérien ajoutera «Je me suis ensuite entraîné avec l’équipe B pendant 9 mois. Une autre fois j’ai été suspendu en raison d’une absence à un cours d’allemand. J’ai fait des erreurs aussi, mais si on cherche tout le monde fait des erreurs.»

«Je suis ouvert à toutes les propositions»

Pisté par Besiktas et plusieurs autres clubs turcs ou français, Bentaleb, dit être ouvert à toutes les propositions «Je ne connais pas encore ma prochaine destination. Mais je reste ouvert à tout. Il y a quelques demandes de clubs, je n’exclus rien, mais j’aimerais vraiment continuer à joueur en Europe. Je veux montrer de quoi je suis capable. Je m’entraîne dur pour ça tous les jours. Il n’est pas facile de se lever le matin sans club et d’appuyer seul sur l’accélérateur, mais je veux vraiment montrer que je peux revenir fort.»

Dans un entretien accordé au journal l’équipe, le meneur de jeu du FC Metz, Farid Boulaya, parle de ses envies d’ailleurs et de son refus de prolonger au sein du club messin. Souhaitant vivre de nouvelles sensations, à 28ans, le joueur n’a pas voulu rester pour éviter une longue prolongation qui ne l’aurait libéré qu’a 32ans ou plus, ce qui l’aurait privé de jouer une compétition européenne comme il le souhaite. Pour Boulaya, le championnat qui correspond le plus est celui de la Liga, pendant que plusieurs clubs français sont sur l’international algérien «J’ai décliné l’offre de prolongation du FC Metz car j’avais deux possibilités. Soit je restais sur le long terme et je partais vers une destination exotique vers 32ans, soit je décidais de voir plus haut. A 24, 25 ans j’aurais sans doute eu un autre raisonnement mais là, il est temps pour moi d’aller voir plus haut.» Dira Boulaya dans les colonnes de l’Equipe à propos de son avenir qui verrait bien du côté du pays de La Piel de Toro «ça fait trois ans et demi que je suis ici. J’ai toujours essayé de répondre aux attentes. Par rapport à ce que le club m’a donné, sachant qu’il ne me reste qu’un an de contrat, je ne voulais pas partir sans que le club puisse s’y retrouver. Mais maintenant j’ai envie d’un niveau au-dessus. Pour pas aller à l’étranger ? Ça serait bien d’aller dans une équipe qui joue l’Europe. Mais ça dépend surtout du projet.» Bien que plusieurs équipes le veulent, l’international algérien évoque également l’Angleterre qui reste un championnat dans lequelle Boulaya peut s’illustrer surtout après avoir eu une discussion avec Mahrez sur la question qui lui a signifié que son profit pourrait lui permettre de s’imposer en PL «Lille et Rennes sont deux clubs qui me parlent, bien sûr. Ils jouent le C1 et la Coupe d’Europe. Je veux sentir un projet de club où je progresse. Pourquoi ne pas vivre autre chose aussi ? Mon style de jeu correspond à l’Espagne. Ça serait bien de ne pas rester sur ce qui s’est passé à Gérone. L’Angleterre, j’en ai parlé avec Mahrez. Il m’a dit que des joueurs avec nos physiques pouvaient s’imposer. Je me sent prêt à relever le défi.»

Image

L’absence de Bennacer a suscité pas mal d’interrogations. Dans un précédent article, nous avons par déduction lié cette absence par rapport aux blessures dont a été victime le joueur tout au long de la saison. Finalement il s’est avéré que nous avions vu à moitié juste puisqu’il s’agit en effet d’une blessure qui est la cause de cette absence du milieu de terrain de Milan AC. Ismaël Bennacer affirme avoir subi une intervention chirurgicale «Je ne pourrais pas faire partie du groupe suite à une intervention que j’ai subi au pied après le dernier match de championnat» a déclaré Bennacer sur son compte twitter. On souhaite un prompte rétablissement au porteur d’eau de l’équipe d’Algérie et un retour rapide sur les terrains.

Selon plusieurs médias britanniques dont The Sun et Mirror, les deux attaquants de Manchester City, Raheem Sterling et Riyad Mahrez, serait placés parmi les joueurs transférables cet été.  Si la premier a perdu quelque peu de sa verve, le second est en plein période de grâce et enchaîne les belles prestations tout en étant décisif pour son équipe dans les matches important. Cela n’a pas empêché Guardiola à songer à se séparer d’un de ses meilleurs joueurs afin de laisser place aux joueurs ciblés par le club. En effet, City veut faire signer Harry Kane et Jack Grealish, ce qui fait qu’il faudra libérer la place en attaque et sacrifier deux joueurs importants que sont Mahrez et Sterling. Selon Daily Mail, le club veut récupérer un peu d’argent pour s’offrir les services des joueurs ciblés. D’autres rumeurs font état d’un intérêt d’Arsenal pour les deux joueurs de City. Il semble qu’Arteta veut profiter de cette occasion pour attirer Mahrez chez les Gunners pour la saison prochaine, cependant, il faudra mettre le prix puisque la côte du capitaine algérien ne cesse de grimper et sa valeur actuelle avoisine les 45M€. Pour l’heure le club n’a pas encore communiqué sur la liste des joueurs transférables, mais selon les médias anglais il semble bien que Pep Guardiola souhaite révolutionner son équipe avec de nouveau joueurs ce qui signifie que des départs sont à prévoir. S’il remporte la Ligue des Champions, il est clair que Mahrez va voir sa valeur monter encore et d’autres grands clubs européenne devront se manifester.  

Pourquoi ce changement brusque ?

Il n’y a pas si longtemps que ça l’entraîneur, Pep Guardiola avait parlé de l’importance de Mahrez dans son effectif et de son envie de le garder pour la saison prochaine. D’un coup en entend que le joueur est placé parmi les joueurs qui seront vendus en fin de saison, cela suscite pas mal d’interrogations et certains lient cela au fait que Mahrez ait brandi le drapeau palestinien lors de la célébration du titre. D’ailleurs, le gaucher de 30ans s’était retrouvé seul à ce moment et ce changement de position du club par rapport au joueur laisse perplexe. Cela reste bien entendu une éventualité et tant que City n’a pas fait l’annonce officielle Mahrez est encore sous contrat jusqu’en 2023.

Image