Accédez directement au site compétition

Arabie saoudite – Algérie : Tous derrière nos petits Fennecs !

Après sa brillante qualification en finale du tournoi arabe, qui se déroule en Egypte, la sélection nationale tentera cet après-midi de remporter le trophée devant une sélection saoudienne qui a fait sensation en sortant en demi-finale le pays hôte, l’Egypte (2-3).

Donc, la vigilance est doublement recommandée pour les coéquipiers de Rayan Dehilis, car ce mardi, ils vont devoir affronter un adversaire solide qui vise de surcroît le sacre dans cette compétition.

 

Sereins malgré tout

Après avoir joué leurs matches au Cairo Stadium, nos représentants ont été surpris en apprenant que les organisateurs du tournoi ont changé de stade, puisque la finale se déroulera au stade la Défense aérienne, et même l’horaire du match, dont le coup d’envoi a été avancé de 19h à 17h, d’après le site de la FAF qui distille des informations quotidiennement sur le séjour de l’équipe nationale au Caire. Les joueurs ne semblent pas être perturbés par ces changements, ils préparent sereinement leur confrontation contre les Saoudiens, affichant même une grosse envie d’aller jusqu’au bout en rentrant au pays avec le trophée. Une consécration sera même historique pour nos petits Fennecs, car cela fait bien longtemps que nos jeunes sélections accumulent les déceptions dans les compétitions où ils étaient engagés. Après les A, qui ont mis un terme à une traversée du désert qui de 3 décennies au Caire, en 2019, en remportant la CAN, leurs dignes héritiers sont prêts à relever eux aussi le défi, à savoir offrir à l’Algérie un titre au lendemain de la fête de l’Indépendance. Alors, tous derrière les petits Fennecs !

 

Les joueurs bichonnés

Dimanche, le duo Lacete-Slatni, afin de récompenser les joueurs pour les gros efforts déployés depuis le début du tournoi, les ont autorisés à garder leurs téléphones ouverts pendant toute la journée. Ils ont eu, aussi, le droit de choisir le menu au déjeuner, tout cela dans une ambiance décontractée. En fin d’après-midi, ils ont fait une séance d’entraînement sous une température moins caniculaire que celle de la veille.

  1. S.

 

……………………….

Lacete dépassionne les débats

‘’Il n’y a pas d’enjeu, il n’y aura ni vainqueur ni vaincu’’

Pour le coach national Mohamed Lacete, cette finale n’est pas aussi importante qu’on le croit : ’’C’est une rencontre entre frères qui sera très disputée. Il n’y a pas d’enjeu dans cette finale, il n’y aura ni vainqueur ni vaincu. Tout le monde sortira vainqueur de ce tournoi, car chacun aura disputé le maximum de matches.’’ En tenant ces propos, Mohamed Lacete chercherait sans doute à faire baisser la pression de la finale sur les frêles épaules de ses joueurs.

 

Classement