Accédez directement au site compétition

Belmadi : «On a eu ce qu’on voulait»

Le sélectionneur national Djamel Belmadi s’est félicité d’avoir atteint son objectif, à savoir la victoire, avant le match déjà il reconnaissait qu’il allait se déplacer pour gagner, et après ce nouveau succès il ne pouvait que jubiler et de féliciter d’avoir des joueurs qui continuent d’avoir faim. 

 

«C’est un vrai derby, on l’avait dit, on savait que ça allait être un match difficile, contre une bonne équipe tunisienne, on a pris ce qu’on est venus chercher, c'est-à-dire la victoire, c’est bon pour nous pour plusieurs raisons, pour la confiance, pour cette invincibilité, pour récompenser le travail de ces joueurs, depuis 3 ans que je suis avec eux, ils continuent d’avoir faim de vouloir toujours progresser, elhamdoullah.»

«Mes joueurs continuent d’avoir faim»

A la question de savoir pourquoi la Tunisie a traversé une sale demi-heure en début du match, Belmadi a repliqué énergiquement, pour lui, ce n’est pas la Tunisie qui a échoué mais plutôt l’Algérie qui a été derrière ce disfonctionnement. «Ce n’est pas la Tunisie qui a perdu 30 minutes, c’est nous qui avions mis un système tactique en place, notamment contre leur sortie de balle, comment les presser, marquer des buts et aller les chercher, et les mettre en difficulté.»

«On a exploité les failles non exploitées par les Congolais»

Coach Belmadi a exploité des failles tunisiennes, il a suivi leur match contre le Congo et celui-ci lui a permis de mieux lire le jeu des voisins. «On sait que c’est une équipe qui aime sortir court, avec cette confiance et les joueurs qu’ils ont, ils le font assez bien, donc nous, on était décidés à leur faire ce que ne leur a pas fait le Congo par exemple, qui a trop laissé cette équipe tunisienne sortir, nous on ne voulait pas ça, on a été la chercher, dans plusieurs situations.»

«La domination des Tunisiens en 2e période était stérile»

L’entraîneur champion d’Afrique reconnaît que la Tunisie a dominé la 2e période, mais sans pour autant être dangereuse. «C’est vrai qu’en 2e mi-temps, dans des situations ils ont eu un peu la possession de balle, mais elle était stérile, puisqu’il n’y a pas eu d’occasions franches de leur part, mais on a avait en face des situations pour tuer le match 3-0 ou 4-0, il faudrait revoir le match, il y a des situations où on était à côté, mais dans l’ensemble on a eu ce qu’on voulait, on avait une bonne équipe en face, c’était un bon match âpre, on continue», conclut-il.

S.M.A

Classement