Accédez directement au site compétition

Amical: Tunisie 0-2 Algérie La marche des champions

La sélection nationale n’a pas déçu. Une nouvelle fois, les Verts enregistrent une victoire, cette fois à l’extérieur après avoir battu la Mauritanie et le Mali à Alger, c’est au tour de la Tunisie de gouter à la défaite face aux Verts.

Face à une des meilleures équipes du continent, les Verts auront fournis un match d’hommes. Sur une série de 12 matches sans défaite, la Tunisie pensait pouvoir faire tomber l’EN de Belmadi et enchaîner par un nouveau match sans défaite et un nouveau record. En face c’était le champion d’Afrique en titre qui était sur une série de 26 rencontres sans défaite, ne cesse de progresser et de hisser son niveau. Dominant les débats dès l’entame de la rencontre et gardant la mainmise sur le ballon, les camarades de Mahrez se sont littéralement installés dans le camp adverse. Exerçant un pressing haut, les algériens ont mis en difficulté la défense tunisienne, qui n’avait pas d’autres choix que de reculer pour éviter d’encaisser. Multipliant les assauts, c’est évidement deux joueurs qui connaissent bien le football tunisien qui débloqueront la situation. En effet, sur un très bon long ballon de Benlamri, Belaïli dévie de la tête pour Bounedjah au second poteau qui d’une superbe reprise de volée ouvre le score à la 19’. Ne se contenant pas de ce but, les Verts continueront de presser et pousser la sélection des Aigles de Carthage à commettre des erreurs. C’est d’ailleurs sur une faute sur Feghouli à l’entrée de la surface que l’Algérie parviendra à ajouter le second but. Une action qui aurait pu faire expulser le défenseur tunisien si ce n’était l’indulgence de l’arbitre. Mais à l’entrée de la surface pour Mahrez, c’est un penalty puisque ce dernier mettra la balle au fond après une remise de Belaïli, qui pour le coup à délivré sa deuxième passe décisive dans cette rencontre 28’. Bien en place, concentrés et surtout solidaires, les hommes de Belmadi n’ont laissés aucun espace à leur adversaire les asphyxiant ainsi et leur faisant perdre leur sang-froid. La combativité et le travail collectif permet à l’Algérie de prendre l’avantage au tableau d’affichage mais aussi mentalement. En seconde période, les Tunisiens qui jouaient chez eux devaient réagir pour essayer de revenir dans le match, mais c’était sans compter sur la vigilance de M’Bolhi qui a arrêté avec brio les rares tentatives des Rouges. Couvert par une défense quasi imperméable menée par Mandi, le portier algérien n’avait pas de quoi être inquiet. Il faut dire que la paire centrale à très bien fonctionnée une nouvelle fois avec un Mandi impérial et Benlamri aussi bon dans ses tacles que dans ses relances. Au milieu de terrain, Zerrouki était au four et au moulin et on aurait presque envie de dire qu’il a fait un match à la Kanté. Offensivement Bounedjah, Belaïli et Mahrez, ont tous les trois accomplis leur mission de la meilleure manière qui soit puisqu’ils sont les principaux artisans des deux réalisations. Aujourd’hui ce qu’on peut retenir de cette rencontre est que l’EN a beaucoup gagné en maturité, c’est une équipe complète et professionnelle en plus de cette rage de vaincre qui anime le groupe. A domicile comme à l’extérieur, l’Algérie est jusqu’à présent imbattable. Avec ce 27e match sans défaite, les Verts sont désormais à la 6 place du classement des équipes avec la plus longue série d’invincibilité. Un nouveau record et comme l’avait si bien dit Belmadi avant le départ pour la Tunisie «C’est vrai qu’on n’est pas imbattables, mais il faudra le prouver»

Classement