Accédez directement au site compétition

Ayant débarqué à Alger au cours du mois de mai, Djamel Belmadi, qui réside depuis des années à Doha (Qatar), est depuis resté au pays. «Je ne vais pas rentrer chez moi aussitôt», avait indiqué le coach national, lors de sa dernière sortie médiatique au retour de l’EN de Tunis.

La sélection nationale U20 qui a disputé la Coupe Arabe en Egypte et qui a atteint la finale de la compétition, sera de retour à Alger jeudi soir. Le départ est prévu à 18h00 heure algérienne pour atterrir à l’aéroport Houari Boumediene vers les coups de 23h00. L’EN qui a réalisé un très beau parcours et qui a perdu sa finale face à l’Arabie Saoudite aura dépassé les attentes avec un parcours plus qu’honorable.

Redouane Chérifi devrait être du voyage

Par ailleurs, la sélection nationale qui regagnera le pays demain (jeudi), devrait être accompagnée du défenseur Redouane Chérifi qui vient de résilier son contrat avec son club l’Ismaily. L’ex usmiste avait d’ailleurs lancé un appel aux autorités pour lui faciliter le retour en Algérie, ce qui devrait se faire puisqu’il est question qu’il soit du voyage avec les U20.

La sélection algérienne U20 s’est inclinée en finale de la Coupe Arabe de leur catégorie face à l’Arabie Saoudite sur le score de 2 à 1. Ces jeunes nous ont fait vibrer et on ne peut que les féliciter pour leur parcours. Ce n’est que partie remise, d’autres challenges et d’autres compétitions attendes ces jeunes talents qui auront défendus les couleurs de l’Algérie jusqu’au bout.

L’EN U20 peut être fière de son parcours en Coupe Arabe. Après avoir réussi à se qualifier en phase de groupes, l’Algérie a éliminé le Maroc en 1/4 et la Tunisie en 1/2 qui étaient deux prétendants au sacre, mais n’a pas réussie à l’emporter en finale face aux saoudiens. Une défaite amer certes, mais qui va faire grandir ces jeunes joueurs aux qualités indéniables. Dans un match disputé dans des conditions difficiles, la sélection nationale a dû faire face à la chaleur après le changement incompréhensible de l’horaire de la rencontre. Malgré cela, les protégés de Lacete se sont battus comme des lions et bien que l’EN ait encaissé un but à froid dès la 3’ par l’intermédiaire de Juair, elle est parvenue à revenir dans le match en seconde période. Entre temps, le portier Ouennas a stoppé un penalty à la 18’. Remettant les pendules à l’heure à la 53’ grâce à une tête de Boulbina, l’Algérie était bien dans son match face à une très solide formation saoudienne. Après l’égalisation chacune des deux équipes pouvait prendre l’avantage au score puisque les débats étaient équilibrés, finalement, la chance a souri à l’Arabie Saoudite qui parviendra à prendre l’avantage au score à la 77’. Après ce but, les algériens se sont installés dans le camp adverse qui dégelait le ballon à chaque fois. On espérait alors que l’EN U20 allait rééditer l’exploit du Niger et du Maroc, mais cette fois le miracle ne s’est pas produit et les jeunes Verts s’inclineront finalement dans cette finale où il fallait bien un vainqueur et un vaincu. Quoi qu’il en soit, l’Algérie n’a pas à rougir, bien au contraire, ces jeunes ont portés haut les couleurs de leur pays et bon nombre d’entre eux étaient de très agréables découvertes. La relève est assurée, les jeunes ont toute la vie devant eu pour prétendre à d’autres sacres.

Image

La belle qualification de notre équipe nationale U20 à la finale du tournoi arabe (UAFA) illustre bien la bonne santé de notre football. Avec la JSK qualifiée en finale de la Coupe de la CAF, même le niveau de nos clubs qui est souvent décrié, montre que par rapport aux autres pays du continent, le football algérien va bien.

La terre d’Egypte semble bénie pour nos sélections nationales. Après le sacre africain remportée par l’EN de Belmadi, la sélection U20 vient de décrocher son billet pour la finale de la Coupe Arabe des Nations de leur catégorie face à la Tunisie.

Loin d’être l’équipe qui a réalisé le meilleur parcours, ou qui possède la meilleure attaque, la sélection algérienne U20 s’est frayé un chemin sans faire de bruit pour se hisser jusqu’en finale du tournoi. Au fil des matches, les joueurs y ont cru de plus en plus pour d’abord se qualifier in extrémis lors de la phase des groupes, puis élimine le Maroc aux tirs au but après avoir égalisé à la 90’+4 et aujourd’hui les jeunes Verts ont écartés la Tunisie qu’ils ont battus sur le score de 2 à 0. Dominant les débats dans la rencontre, les algériens se sont heurtés à un excellent gardien de but tunisien qui aura sauvé son équipe de plusieurs buts. Après une première mi-temps sans buts, le second half, connu pour être celui des entraîneurs a souri a Lecete qui aura fait les bons changements au bon moment. C’est d’ailleurs un remplaçant qui réussira à débloquer la situation à la  68’. Sur un corner renvoyé par la défense tunisienne, Mohamed Rafik Omar, qui était aux abords de la surface de réparation guettait les seconds ballons pour tenter sa chance de loin. Sans contrôler le cuire, il déclenche une frappe surpuissante qui n’a laissé aucune chance au gardien. Un but qui allait mettre les petits ‘’z’hommes’’ en confiance pour imposer leur loi sur le terrain. Avec de belles facettes de jeu et de jeunes joueurs vraiment pétris de qualités, l’EN parviendra à faire le break en ajoutant le deuxième but, par ce diable d’Omar, qui s’est joué de toutes la défense adverse pour marquer un but encore plus beau que le premier alors qu’on jouait la 77’. Complètement déstabilisée par ces deux buts, la Tunisie avait du mal à revenir au score et les quelques tentatives ont été stoppées par Ouenas toujours aussi présent dans les bois. C’est donc en toute logique que l’EN se qualifie pour la finale après un match dominé de bout en bout et affrontera l’Arabie Saoudite mardi 6 juillet au Cairo Stadium. Rappelons que l’Arabie Saoudite a éliminé en demi-finale l’Egypte, pays organisateur, ainsi que le Sénégal en quart de finale qui n’est autre que le tenant du titre. L’Algérie doit sortir le grand jeu pour faire comme leurs ainés et ramener un nouveau trophée du pays des pharaons.

On compte sur vous les jeunes !

Image

La sélection nationale U20 affrontera ce soir à partir de 19h00 son homologue tunisienne en demi-finale de la Coupe Arabe des Nations. Une place en finale est en jeu et les protégés de Lacete veulent aller au bout de l’aventure.

L’EN U20 aura réalisé un parcours impressionnant en cette Coupe Arabe. montrant que nos jeunes ont de grandes ressources mentales, ce n’est pas sans difficulté que les Verts ont atteint cette demi-finale. Souvent menés et surtout revenant toujours dans les ultimes minutes de leurs matches, les joueurs de l’EN n’auront certainement pas volés leur qualification. Face à une très bonne équipe tunisienne, on s’attend à voir une équipe d’Algérie combative qui croit en elle. Ecartant l’un des favoris dans le tournoi, à savoir le Maroc, l’équipe nationale U20, va jouer un nouveau derby avec un moral au beau fixe. Lacete sait que la mission ne s’annonce pas facile entre deux sélections qui se connaissent très bien «Les deux équipes se connaissent bien, ce sera un match ouvert où chacune des deux sélections tentera de se qualifier pour la finale. Que le meilleur gagne.» Dira le coach avant cette rencontre. Ce soir, l’EN sera appelée à rééditer l’exploit pour aller en finale et affronter le vainqueur de l’autre demi-finale entre l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Par ailleurs, concernant l’effectif, l’Algérie ne devrait pas connaître d’absence puisque les joueurs sont tous prêts y compris le toulousain Zeggai qui semble s’être remis de sa blessure musculaire. Le joueur devrait être d’attaque pour cette belle affiche. L’EN U20 à l’image de l’équipe première et les A’ aura donné une belle image du football algérien en espérant que cette équipe décrochera son billet ce soir et tenter, pourquoi pas, de remporter le sacre.

Menée au score après une demi-heure de jeu, l’EN U20 aura attendu la 90’+4 pour égaliser avant de l’emporter aux tirs au but (4 Tab à 3). Mahour s’est chargé de l’égalisation le reste a été confié au portier Ouenas qui permet aux jeunes Verts de poursuivre l’aventure. Cette jeune équipe a des ressources et c’est bon signe.

Une nouvelle fois la sélection algérienne U20 est revenue de loin dans cette Coupe Arabe. Non pas sans souffrir nos jeunes Verts comme depuis le début du tournoi s’en sortent in extrémis avec une égalisation dans les temps morts avant de se qualifier aux tirs au but grâce à un Ouenas qui aura stoppé deux penalties. Les marocains était pourtant les premiers à ouvrir le score à la 29’. Ne baissant jamais les bras, les jeunes algériens se sont battus jusqu’au bout pour être récompensés à la 90’+4, soit quelques secondes seulement avant le coup de sifflet final puisque l’arbitre avait ajouté 4 minutes de temps additionnel. Le sauver en fin de match répond au nom de Mahour. Ce dernier a permis aux Verts d’aller aux tirs au but alors qu’ils étaient éliminés 1 minute avant la fin de la rencontre. Comme quoi, une nouvelle fois, tant que l’arbitre n’a pas sifflé il reste toujours une chance. En parlant de chance, elle s’est placée du côté de l’Algérie lors de la fatidique séance de tirs au but. Avec le gardien de but Ouenas, l’EN avait toutes ses chances et celui-ci aura stoppé deux tirs aux buts tandis que l’Algérie en aura raté un pour finir avec 4 tirs au but à 3 et valider le billet pour la demi-finale de la Coupe Arabe U20.

La Tunisie ou les Comores en demi-finale

La sélection nationale U20 qui a arraché son billet pour la demi-finale de la Coupe Arabe affrontera le vainqueur du match Tunisie-Comores mercredi à 20h00. C’est donc demain qu’on saura qui va affronter l’Algérie en demi-finale, tandis que l’autre demi-finaliste, l’Egypte, jouera contre le vainqueur du match Arabie-Saoudite - Sénégal.

 

Medane : «La baraka de maman m’accompagne partout»

A la fin de la rencontre gagnée face au Maroc, on a pu joindre le chef de la délégation Hakim Medane qui était très ému. «La baraka de ma maman m’accompagne partout. Dieu merci, on a battu le Maroc, ce n’était pas facile, nos jeunes ont été héroïques. Alors qu’on ne donnait pas cher de cette équipe avant le tournoi, elle progresse au fil des matches. Ce n’est pas à la portée de n’importe quelle sélection de battre le Maroc, de surcroît dans un derby maghrébin, nos jeunots l’ont fait, ils sont tous à féliciter», affirme l’ancien international qui en foulant la verte pelouse du Cairo Stadium a vu défiler dans sa tête l’impérissable souvenir du sacre de l’EN à la CAN 2019 : «Ah! oui, je n’oublierai jamais les bons moments vécus avec les A ici.» Pour la suite de la compétition, Medane pense que «cette sélection a la chance d’aller au bout. En tout cas, on y croit beaucoup et si elle est parvenue à se qualifier aux 1/2 finales, cela n’est pas dû au hasard.»

ImageImage