Accédez directement au site compétition

JSS- RCR/Magherbi : «Difficile, mais pas impossible»

Le successeur de Farès Benabderrahmen dans l’axe de la défense relizanaise, Mohamed Magherbi, se dit optimiste pour le match de cet après-midi. L’ex-pensionnaire du MCA et MCO avoue qu’il est apte à se donner à fond pour aider son équipe à revenir avec les gains de la rencontre contre la JSS.

A quelques heures de votre prochaine sortie, êtes-vous prêts pour ce match ?

Oui, nous le sommes. Il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Nous avons fait tout notre possible ces derniers jours afin de nous y préparer. Mis à part l’absence de Benabderrahmen, tous les joueurs sont aptes.

 

La direction vous a-t-elle quelque peu motivés pour gagner ce match ?

Nous savons tous l’importance de cette rencontre pour la suite du parcours, nous n’aurons donc pas besoin de motivation supplémentaire du moment que tout le monde connaît l’importance des trois points.

 

Comment voyez-vous cette rencontre contre la JSS ?

C’est un match comme tous les autres, il ne sera donc pas facile à négocier. Tout comme nous, notre adversaire du jour a besoin des trois points. Il faut s’attendre à ce que notre mission soit difficile, mais en même temps pas impossible.

Quelles sont les clés de la réussite lors de cette rencontre ?

Il n’y a ni clés ni secrets ; je pense que si nous sommes au meilleur de notre forme, rien ne pourra nous priver d’une belle performance.

 

Vous êtes pressenti pour succéder à Benabderrahmen. Êtes-vous prêt ?

Absolument ! Je me suis préparé durant toute cette mini-trêve pour être prêt face à la JSS. Le coach peut compter sur moi. J’espère être à la hauteur. Comme je l’ai toujours dit, je travaille à fond pour récupérer ma place de titulaire, et quand l’occasion va se présenter, je ferai tout mon possible pour bien la saisir. L’important est d’être à la hauteur et d’apporter le plus pour l’équipe. J’espère qu’on reviendra avec un résultat positif.

B. B.

 

Retour de Manucho dans l’équipe

Le match qu’aura à livrer la formation relizanaise cet après-midi face à la JSS verra le retour de l’attaquant Manucho. Ce dernier a été interdit de prendre le vol Alger-Constantine à cause d’un problème administratif qui l’a empêché de jouer le match, vendredi passé face au CSC. Au cours des dernières séances, il a montré qu’il était en pleine possession de ses moyens et ce sera tout naturellement qu’il retrouvera sa place dans l’équipe.

 

Kherbache non convoqué

La  liste des 19 établie hier par le coach des Lions de la Mina  ne porte pas le nom du milieu de terrain Ismail Khebache, ainsi que celui du défenseur axial Farès Benabderrahmen. Si ce dernier a bénéficié d’une semaine de repos,  Bouâazza n’a pas encore joué la moindre minute depuis son retour à la compétition, et le gardien Ismail Batchali va retrouver les espoirs.  L’absence de Kherbache est due à des raisons sportives. Il a été incorporé comme titulaire face à la JSK, le MCO et l’USMA où il a fait d’excellents matches, comme en témoignent les connaisseurs du football, et aussi lors du dernier match amical contre Hsasna en inscrivant un joli but. Mais pour la deuxième fois, il se trouve hors des 18 après celui du CRB, où l’entraîneur relizanais n’a pas mentionné son nom sur la liste des joueurs convoqués pour le match de cet après-midi contre la JS Saoura.

 

Il s’est blessé hier lors de la dernière séance

Rabhi incertain

En plus de l’absence du latéral  gauche Rachid Benharoun, et du milieu du terrain Fayçal Moundji, qui n’ont pas encore repris avec le groupe, ainsi que le forfait du défenseur axial Farès Benabderrahmen, la participation du latéral gauche du Rapid Réda Rabhi est incertaine pour le match d’aujourd’hui entre la JS Saoura et le RC Relizane (12e journée de la Ligue 1 Mobilis au stade du 20-Août-1955 à Béchar). Le défenseur relizanais souffre d’un point à la cuisse gauche qui pourrait l’empêcher de jouer le match. Le staff médical, qui s’efforce de le soigner, n’est pas optimiste quant à sa participation. Le dernier mot revient au coach Abdelkrim Benyellès.

 

La fatigue, la seule appréhension

Bien que les camarades de Zaidi soient connus pour leurs grandes aptitudes physiques, à Relizane, on redoute la fatigue qui risque de peser sur le rendement des joueurs, surtout que l’équipe n’a effectué que quatre séances avant de prendre le vol vers le Sud algérien. C’est la seule appréhension du staff technique, notamment de Benyellès qui devra présenter une équipe capable de faire la différence face à la JS Saoura. D'ailleurs, les entraînements ces derniers jours ont été axés sur la récupération.

 

Travail de finition pour les attaquants

Arrivés à Bechar par le vol Alger-Bechar avant-hier dans la soirée, les Lions de la Mina ont effectué une séance sur une annexe de l’hôtel  Djazira, leur lieu d’ébergement, avant  une dernière séance, le lendemain sur un terrain à proximité de l’hôtel. Lors de cette dernière séance de travail et afin de mettre se attaquants dans le bain, Benyellès a essayé de trouver les automatismes pour son groupe afin d’y apporter les correctifs nécessaires. Pour cela, le coach a multiplié les ateliers spécifiques où les joueurs sont souvent mis en opposition attaque-défense avant de terminer la séance par un travail devant les bois. Ce travail d’adresse a été fait avec les attaquants avec lesquels le coach a beaucoup parlé, pour être plus efficaces aujourd’hui.

 

Le onze relizanais

Grâce au dernier match amical et les matchs d'application, on a pu se rendre compte des choix et des options qui vont être prônés par le staff technique pour ce match face à la JSS. Voici le onze qui débutera cet après-midi le match sur le terrain du stade de 20-Août-1955 : Meddah, Bitam, Rabhi, Zidane, Magherbi, Djerrar, Youcef, Berramla, Akrour, Tiaiba et Manucho.

 

Les supporteurs préparent le déplacement à Béchar

Malgré la très longue distance entre les deux villes (plus de 1.300 km en aller et retour), les fans du club préparent leur déplacement en masse à Bechar puisque plusieurs bus ont pris la route nationale n°4 en direction de la ville du Sud algérien pour encourager les coéquipiers de Berramla dans leur match de cet  après-midi. Les Mina Boys veulent faire entendre leurs voix au stade du 20-Août-55 pour aider leurs favoris à revenir avec les trois points de la victoire.

 

JSS- RCR 

JSS 

 

Quatre ans après les retrouvailles 

Zaidi : «Même s’ils se regroupent en défense, on les battra»

 

De notre correspondant HOUARI BENOUDA

 

Cela fait maintenant plus de quatre années que les deux formations se sont donné la réplique pour le compte de la DNA.

 

La JS Saoura a remporté les deux matches sur des scores nets (4-0) à Bechar et (3-0) à Relizane. Ce résultat a sacré les Bécharis champions avec une accession en L2. Bousmaha, Amri, Laouti et Zaidi sont les seuls rescapés. Alors que du côté de Relizane, l’équipe a complètement changé. Les retrouvailles entre les deux formations vont attirer la foule des grands jours.  La rencontre s’annonce d’ores et déjà très chaude où chacun veut réaliser un bon résultat. Les Saouris restent sur une défaite devant le MO Béjaïa ; ils sont obligés donc de renouer avec la victoire pour se refaire une santé. Alors que les visiteurs sont décidés à confirmer leur série de bons résultats réalisés ces dernières semaines. Les locaux jurent par tous les saints que plus aucun point ne sera concédé à domicile, ce qui nous a été confirmé par le jeune avant-centre Hamza Zaidi qui estime qu’avec l’excellente préparation effectuée durant la trêve et la fougue du groupe, le RCR n’a rien à espérer. «Le match est difficile comme les précédents ; notre adversaire appliquera le même schéma tactique que les autres, c'est-à-dire se regrouper en défense et tenter des contres rapides. Il va refuser de jouer le jeu. Mais je sais que nos supporters exigent la victoire et on fera de notre mieux pour que les points mis en jeu resteront à Bechar. » Avec le soutien indéfectible de leur exigeante galerie, les Vert et Jaune sont capables de battre leurs adversaires et rééditer l’exploit comme ils l’ont réalisé devant le CS Constantine en s’imposant par un large score de (4-1).

H. B.

 

Mise au vert à l’hôtel Antar

Comme à chacune de leur rencontre à Béchar, la direction a choisi l’hôtel Antar, situé à dix minutes du stade, pour la mise au vert. Cet établissement dispose de tous les moyens, et en plus, le personnel est aux petits soins avec les camarades de Pabidi. Les joueurs sont des habitués du lieu et ne veulent pas changer en estimant qu’ils se sentent très à l’aise et que c’est l’endroit idéal pour se concentrer comme il se doit à la veille d’une rencontre.

 

Quarante millions en cas de victoire

Selon une source proche de la formation sudiste, la direction a promis quarante millions de centimes à chaque joueur en cas de victoire. Les coéquipiers de Belkheir seront hyper- motivés et ils se jetteront corps et âme dans la bataille pour prendre le dessus sur leurs vis-à-vis. 

 

La vente des billets au niveau du siège

Pour éviter les bousculades, la direction, avec la collaboration du comité de supporters, a décidé que la vente des billets aura lieu au siège du club. On annonce déjà que plus de dix mille billets ont été vendus entre mardi et mercredi. Le vieux stade de la capitale de la Saoura accueillera la foule des grands jours.

 

Une tribune réservée aux visiteurs

Les supporters du RCR sont connus par leur fidélité à leur équipe et sont présents en grand nombre là où elle se produit. On annonce que quatre cents fans ou plus effectueront le déplacement par route à Bechar. Ils prendront place dans la tribune qui leur sera réservée par les Sudistes. Ils peuvent suivre et encourager en toute quiétude les poulains de Benyelles à se donner à fond sur le terrain.

 

Tags: ,

Classement