[Alt-Text]

USMH : L’appel des Harrachis sera-t-il entendu ?

 

Comme évoqué par nos soins dans notre édition d’hier, les supporters de l’USMH, les vrais inconditionnels d’Essefra, ont tenu dimanche dernier un sit-in de protestation au centre d’El-Harrach, où ils étaient près de 3000 personnes à avoir un seul et unique mot d’ordre, à savoir le départ de l’ensemble des 19 actionnaires que compte la SSPA/USMH.

Les supporters harrachis ont également déployé quelques banderoles demandant l’intervention des autorités locales, à savoir l’APC d’El-Harrach, le wali délégué d’El-Harrach, ainsi que le wali d’Alger, afin de permettre au prestigieux club harrachi d’être parrainé par une société nationale, comme c’est d’ailleurs le cas de certains clubs de la capitale, à l’instar du Mouloudia d’Alger et du CR Belouizdad, alors que Sonelgaz est annoncé du côté de l’USM Alger. Reste à savoir si l’appel des supporters harrachis sera entendu, d’abord par les autorités locales qui peuvent bien agir pour faire bouger les choses pour ce grand club qu’est l’USMH, mais aussi par les 19 actionnaires de la SSPA/USMH, invités à plier bagage le plus tôt possible.

 

Est-ce réellement la solution aux maux de l’USMH ?

Ce n’est bien évidemment pas pour remettre en cause les revendications des supporters harrachis, ni pour défendre les actuels actionnaires de la SSPA/USMH, mais la question qui se pose est de savoir si le départ des 19 actionnaires était la solution aux maux de l’USMH. La réponse est sans nul doute négative, pour la très simple raison que s’il y aura départ collectif des 19 actionnaires du club, cela voudra tout simplement dire que la société sportive par actions devra être dissoute totalement, pour en créer une nouvelle SSPA avec de nouveaux actionnaires. Cette solution est peut-être bonne pour éradiquer tous ceux qui n’ont absolument rien apporté au club et qui n’ont plus lieu de rester, mais elle nécessitera un temps important pour remettre en marche une nouvelle SSPA, avec toutes les procédures et démarches que cela demande. C’est dire que dissoudre l’actuelle SSPA pour en créer une nouvelle pourrait bien avoir de lourdes conséquences, vu les lenteurs administratives dans notre pays.

 

L’ouverture du capital, l’option la plus appropriée

La solution la plus appropriée et la plus idoine à pousser l’USMH vers une nouvelle ère, plus saine, et avec de nouveaux dirigeants plus concernés, et animés d’une réelle volonté de mener le bateau harrachi vers la Ligue 1 Mobilis, comme le souhaitent si bien les inconditionnels de l’USMH, est de procéder à l’ouverture du capital social du club, et ce, en invitant les actionnaires, essentiellement ceux les plus controversés à mettre en vente leurs parts d’actions. Il s’agit là de filtrer parmi les 19 actionnaires, ceux qui devront à tout prix plier bagage et ceux qu’il va falloir garder, tout en s’assurant que l’investisseur qui aura à se présenter pour racheter des parts d’actions sera bien accueilli et trouvera des facilitations pour investir son argent au niveau de l’USMH, le tout en lui garantissant un environnement sain, loin des obstacles que peuvent bien lui barrer la route durant sa mission de remettre l’USMH dans la cour des grands.

  1. A.

 

Laïb a confirmé son départ

C’était dans l’air depuis la fin de la saison déjà, lorsqu’il l’avait affirmé aux supporters qui l’avaient accosté à Skikda en marge du match de la 30e et dernière journée disputé à Skikda, et ça semble de plus en plus confirmé, le président de l’USMH Mohamed Laib est bel bien partant. L’ex-président de la Fédération Algérienne de Football devrait présenter sa démission mardi prochain à l’occasion de l’assemblée des actionnaires qui se tiendra le 18 juin, lors de laquelle il devrait confirmer son départ, ainsi que celui d’une bonne partie des actionnaires du club.

  1. A.

 

 

 

Tags:

Classement