[Alt-Text]

Feghouli : «Je suis un homme chanceux»

La victoire (2-1) dimanche soir de Galatasaray sur le Basaksehir Istanbul a offert le titre de champion de Turquie aux Combom.

Cet exploit a eu lieu après une longue course-poursuite, puisque ce n’est que dans les ultimes moments de ce championnat que les Sang et Or ont pu devancer leurs concurrents, grâce à l’abnégation de la bande à Terim et d’un certain Sofiane Feghouli qui a pu en l’espace de 6 mois devenir la star de l’équipe et le chouchou du public local. S’affichant après le match avec son joli drapeau algérien qu’il portait sur ses épaules, il n’a pas caché sa joie et sa fierté d’avoir contribué à ce double succès, il faut dire qu’il a non seulement joué, mais aussi marqué dans chacun des matches importants de l’équipe cette saison, y compris ce choc contre le Basaksehir. Après la rencontre, Soso s’est exprimé au micro de l’agence Demiroren locale, il trouvait à peine les mots pour s’exprimer : « Alhamdulillah. Je suis très heureux. Une longue saison, une saison difficile. Je suis très heureux », a-t-il dit au début avant d’enchaîner concernant sa contribution dans l’exploit de la journée et le très beau but marqué dans les  filets du Basaksehir BB. «Je suis un homme très chanceux. Je remercie tous les fans de Galatasaray, mes amis et ma famille et à vous tous. Merci Dieu», a-t-il conclu. Il faut dire que Soso est a une journée de la fin d’une saison qui pouvait être cauchemardesque, on se souvient tous de son début de saison catastrophique, il n’avait pas de temps de jeu, et Terim avait choisi de commencer sa saison sans lui, mais il s’est accroché et a fini par convaincre et son entraîneur mais aussi le peuple qui critiquait les 4,5 millions versés à West Ham pour l’avoir, ou encore son salaire qui dépasse les 3 millions et qui allait pousser la direction à le laisser partir ; en 6 mois, il s’est déchaîné réussissant à marquer 9 buts et en offrir 6 à ses coéquipiers en 29 matches, ces chiffres étaient hier sur toutes les pages des journaux, Fanatic a même dressé un portrait du joueur, un autre, histoire de présenter elle aussi ses excuses à Soso qu’elle n’a pas ménagé dans un passé très proche. Feghouli aura encore un match à disputer dans une semaine, ça sera dimanche prochain contre Sivassport, une chose est sûre, avec l’état d’esprit qu’il affiche en cette fin de saison, il sera l’un des atouts sur lesquels Belmadi va s’appuyer lors de la prochaine CAN.

  1. M. A.

 

 

Le coach prend ses précautions au cas où…

Belkebla renforce la pré-liste de Belmadi

La blessure d’Abeid, de Lekhal et celle de Chita ont complètement chamboulé les calculs du sélectionneur national à quelques jours du début de la préparation de la CAN. Belmadi qui misait que Chita a commencé à enregistrer les défections après le coup reçu par ce dernier en club, suivi de Lekhal et quelques minutes plus tard par Abeid lors du dernier match contre la Tunisie en mars. Depuis ce jour, Belmadi s’est lancé dans une longue période de prospection afin de trouver de nouvelles têtes capables de renforcer son milieu, il avait déjà Benkhemassa et Boudaoui qu’il a d’ailleurs supervisés dans ce même stage de mars au même titre que Bennacer, avant de les suivre en club, ces trois-là auraient déjà validé leurs tickets, il fallait ensuite avoir d’autres plans ailleurs, d’autant plus que le niveau affiché par Taïder n’a pas convaincu, c’est là que Belmadi s’est penché à nouveau sur le dossier Bentaleb, malgré les turbulences rencontrées par ce dernier en club, nos sources ont révélé que le pensionnaire de Schalke 04 devrait faire partie du groupe final.

 

Même Slimani a reçu sa convocation !

Soucieux d’avoir son groupe des 23 et leurs éventuels remplaçants, le sélectionneur a ciblé d’autres éléments dans ce registre, c’est ainsi que le milieu de Brest Haris Belkebla a lui aussi reçu sa pré-convocation, avec ses 33 matches cette saison et une belle accession en Ligue1, il ne pouvait pas passer inaperçu, il faut dire qu’il connaît déjà les meubles pour avoir joué en sélection olympique, il a même joué avec Bounedjah lors des derniers JO, ses stats sont bonnes, il n’y a donc rien qui puisse l’empêcher de jouer chez les Verts. Belmadi, qui a décidé d’envoyer quelque 40 convocations à tout le monde pour se mettre à l’abri et prévenir d’éventuelles blessures en matches amicaux, voire même avant, a adressé une pré-convocation à ce joueur, ce n’est donc pas définitif. D’ailleurs, selon une source proche de l’EN, même Islam Slimani qui ne joue plus avec Fenerbahce et dont le nom a été barré des plans de l’EN pour la CAN a reçu cette pré-convocation, cela veut dire que Belmadi est en train de s’entourer de plusieurs options et attendra le dernier moment pour dévoiler sa liste, ce n’est que cette dernière qui fera office de convocation définitive au stage du 27 mai ou pour plus tard pour les retardataires.   

  1. M. A.

A lire aussi :

Le Bétis joue la montre pour Mandi

Classement